Dette grecque : les banques françaises s’entendent

Publié le 27/06/2011 à 07:51

Dette grecque : les banques françaises s’entendent

Publié le 27/06/2011 à 07:51

Par lesaffaires.com

Les banques françaises ont ouvert la voie à une participation du privé en vue d’éviter la faillite de la Grèce.

Dernièrement, les États européens avaient évoqué la possibilité d’allonger l’échéance des obligations grecques à condition d’obtenir l’accord de créanciers privés. Les pays se sont donné l’objectif de reporter l’échéance de 70% de la dette grecque, soit près de 30 milliards d’euros.

Le plan est issu d’une collaboration entre Paris et les banques. Ce sont les banques qui en ont dessiné les grandes lignes, insiste le gouvernement.

Les observateurs attendent maintenant la réaction des institutions financières allemandes. Les banques allemandes et françaises sont les plus importantes créancières de la Grèce.

Avec Bloomberg et Le Monde

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Soyez propriétaire et non locataire de votre succès

04/08/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Que penser de la saga TikTok aux États-Unis? Est-ce un règlement de compte «écono-égo-politique»?

Énormes explosions au port de Beyrouth, 73 morts et 3 700 blessés

Mis à jour le 04/08/2020 | AFP

Deux énormes explosions ont provoqué mardi des scènes de dévastation au port de Beyrouth, capitale libanaise.

Lourde perte pour Disney, qui gonfle son nombre d'abonnés

04/08/2020 | AFP

Disney+, lancé en novembre dernier, a atteint les 57,5 millions d'abonnés fin juin.