COVID-19: Ottawa a les reins financiers solides selon le DPB

Publié le 06/11/2020 à 11:22

COVID-19: Ottawa a les reins financiers solides selon le DPB

Publié le 06/11/2020 à 11:22

Par La Presse Canadienne
Justin Trudeau

Le rapport d’Yves Giroux indique que l’on ne peut pas en dire autant de certaines provinces. (Photo: Getty Images)

Le directeur parlementaire du budget affirme que le gouvernement fédéral a la marge de manœuvre nécessaire pour ajouter des milliards de dollars supplémentaires en dépenses permanentes avant que ses finances ne deviennent insoutenables.

Selon les calculs du directeur parlementaire du budget, le gouvernement pourrait augmenter les dépenses, réduire les impôts ou une combinaison des deux à hauteur de 19 milliards $, tout en réduisant le ratio dette / PIB au fil du temps aux niveaux d’avant la pandémie.

Cela représente une baisse comparativement aux 41 milliards $ calculés par le responsable du budget en février, avant la pandémie de COVID-19.

Le rapport d’Yves Giroux indique que l’on ne peut pas en dire autant de certaines provinces, des territoires et de gouvernements locaux ou autochtones, dont les niveaux de dépenses actuels verraient le rapport de leur dette augmenter continuellement.

Il estime que des augmentations permanentes d’impôts ou des réductions de dépenses totalisant environ 12 milliards $ et augmentant en fonction du produit intérieur brut au fil du temps seraient nécessaires pour stabiliser les finances de ces gouvernements.

Selon M. Giroux, seules trois provinces ont des finances jugées viables: le Québec, la Nouvelle-Écosse et l’Ontario, qui ont chacun des niveaux variables de marge de manœuvre pour augmenter leurs dépenses.

 

À la une

Monique Leroux: notre productivité reflète notre manque d’ambition

Édition du 10 Avril 2024 | François Normand

TÊTE-À-TÊTE. Entrevue avec Monique Leroux, ex-patronne de Desjardins et ex-présidente du CA d'Investissement Québec.

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.