Courtage: Disnat devrait suivre la concurrence, sans entrer «en guerre des prix»

Publié le 18/02/2014 à 15:26

Courtage: Disnat devrait suivre la concurrence, sans entrer «en guerre des prix»

Publié le 18/02/2014 à 15:26

Par Thomas Cottendin

Photo: lesaffaires.com

À l’instar de la concurrence, Disnat devrait bientôt annoncer le changement de sa tarification pour les frais fixes, a appris Les Affaires. La filiale de courtage direct de Desjardins est en attente d’approbation par son service de conformité pour abaisser sa commission minimale à 9,95 $.

Disnat, la filiale de courtage direct de Desjardins, suivra très probablement la concurrence, a appris Les Affaires au cours d’une entrevue.

La Banque Royale, la Banque de Montréal, la Banque TD et la Banque Nationale ont déjà toutes annoncé que leurs frais fixes passeraient à 9,95$ ou à 9,99$ pour la TD.

« Lorsque la Royale a annoncé la réduction de ses frais, on est resté à l’écoute de cette tendance. Quand la TD a déclaré qu’elle suivrait la Royale, nous avons décidé d’étudier une baisse probable de notre tarification», dit Laurent Blanchard, directeur général de Disnat, en entrevue avec Les Affaires.

Les parts de la Royale et de la TD représentent environ la moitié du marché du courtage au pays, souligne M. Blanchard. «C’est évident que quand un bouge les autres suivent».

La modélisation pour la nouvelle tarification a déjà été faite et soumise aux services concernés, dit le dirigeant de Disnat. «Nous sommes en attente d’approbation par notre service de conformité».

La décision finale devrait vite être prise dans les semaines à venir, affirme Laurent Blanchard.

Pas de guerre des prix

«Nous ne descendrons pas plus bas que les prix actuels de la concurrence [9,95$], car ça serait déclencher « une guerre des prix»», explique Laurent Blanchard.

«Nos marges sont déjà sous pression. Nous ne sortirons pas une nouvelle offre si nous ne sommes pas certains qu’elle fonctionne», poursuit-il.

Disnat devrait donc s’aligner sur la nouvelle grille de la concurrence, c’est-à-dire proposer des frais fixes de 9,95$ aux investisseurs autonomes peu actifs.

Actuellement, les investisseurs passant par Disnat qui font moins de 10 transactions par mois doivent payer un minimum de 29$.

Lire aussi:

Courtage: la Nationale s'attaque aussi aux frais fixes

Courtage: la chasse aux frais fixes facturés aux investisseurs s'intensifie


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Banques: à quoi s'attendre au deuxième trimestre

Mis à jour le 15/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. À cinq jours des résultats du 2e trimestre pour les banques, les attentes des analystes sont bien modestes.

À surveiller: Banque Scotia, Theratechnologies et Banque BMO

Que faire avec les titres de Banque Scotia, Theratechnologies et Banque BMO?

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Il y a 34 minutes | LesAffaires.com et AFP

L'Italie «un nouveau chapitre d'incertitude», en Europe.

Titres en action: Amazon, Disney, Facebook...

Mis à jour il y a 21 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

10 choses à savoir mercredi

Il y a 13 minutes | Alain McKenna

Après les fausses nouvelles, les faux livres, les mégots, enjeu de la décennie, vendez vos déchets de plastique!