Couche-Tard cède 5% après des résultats jugés décevants

Publié le 14/03/2017 à 09:21, mis à jour le 14/03/2017 à 11:41

Couche-Tard cède 5% après des résultats jugés décevants

Publié le 14/03/2017 à 09:21, mis à jour le 14/03/2017 à 11:41

Par lesaffaires.com

Alimentation Couche-Tard (Tor., ATD.B) a dévoilé un bénéfice nettement inférieur aux attentes à son troisième trimestre, lequel est cependant marqué par de nombreux facteurs qui ont perturbé les activités ordinaires, comme l’intégration des 278 magasins Esso au Canada.

Le cours a plongé sous les 60$, sous sa moyenne mobile de 200 jours, accusant une baisse de 5% dans la première heure de transactions.

Pour la période de trois mois terminée le 29 janvier, la société lavalloise a dégagé un bénéfice ajusté de 303M$US ou 0,53$US par action, contre 301M$US ou 0,53$US l’action à la même période il y a un an.

Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, tablait sur un bénéfice de 0,70$US par action. L’ensemble des analystes visaient 0,66$US l’action.

La marge bénéficiaire à la pompe a eu une incidence négative sur les résultats. Tandis que M. Howlett ciblait une marge de 0,205 cents US dans les stations-service américaines, celle-ci s’est établie à 0,1833 cents US.

La société de Laval a indiqué que ses ventes de marchandises par magasin comparable ont augmenté de 1,9% aux États-Unis et de 2,5% en Europe, tandis qu'elles ont diminué de 0,9% au Canada. Là aussi, les résultats ressortent inférieurs aux prévisions des analystes, Desjardins Marché des capitaux attendant par exemple des croissances respectives de ces ventes de 2,5, de 3 et de1,5%.

Notons que Couche-Tard, l'une des sociétés canadiennes les plus actives en termes d'acquisitions, a intégré 278 sites d'Imperial Oil dans son réseau en Ontario et au Québec. Plus de 1 000 magasins en Amérique du Nord et 910 magasins sur le continent européen sont également passés sous son enseigne mondiale Circle K, appartenant à la société lavalloise.

Moins pire qu'il n'y paraît en surface, selon BMO

Peter Sklar, de BMO Marché des capitaux, se montre assez déçu des résultats qui ont raté sa prévision de 0,66$ US par action de 19,6%.

Il attribue l’écart de 0,13$US par action entièrement à la hausse interne des dépenses générales et d’administration et à l’impact des dépenses courantes des 278 établissements Esso récemment acquis au Canada, dans une note préliminaire.

Ces dépenses ont en effet crû de 10,3% à 1,25G$US, au troisième trimestre, indique l'analyste.

Les marges d’essence à la pompe ont aussi été inférieures à ses prévisions, tant aux États-Unis qu’en Europe.

Bien qu’au premier coup d’oeil Couche-Tard déçoive, l’analyste signale que les ventes des magasins comparables, tant pour les marchandises que l’essence, ont été supérieures à ses attentes.  

«En surface, le bénéfice rapporté a l’air très négatif, mais la contribution des marchandises et de l’essence, tant en termes de ventes comparables que de marges, semble largement intacte et reste dans sa trajectoire habituelle», écrit-il.

Avant l’appel-conférence de 14h30, M. Sklar ne touche pas à son cours cible de 78$, ni à sa recommandation d’achat.

Derek Dley, de Canaccord Genuity, laisse aussi le bénéfice du doute à la société bien qu'elle ait raté ses prévisions de 28%, au troisième trimestre.

Non seulement les marges d'essence à la pompe ont été inférieures à ses estimés, mais la marge sur les ventes de marchandises aussi a décliné aux États-Unis et en Europe.

Malgré tout, l'analyste réitère rapidement sa recommandation d'achat et son cours-cible de 78$, soit un multiple de 21 fois les bénéfices projetés en 2018.

À la une

Sondage rapide sur la transformation numérique des entreprises au Québec en 2022

09:00 | Les Affaires

Répondez à ces 5 grandes questions et obtenez un billet gratuit pour assister à Connexion.

Bourse: Wall Street termine mitigée, soucieuse pour la croissance

Mis à jour il y a 20 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce au secteur de l'énergie.

À surveiller: H2O Innovation, Lassonde et Savaria

10:06 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de H2O Innovation, Lassonde et Savaria? Voici quelques recommandations d’analystes.