Combien de fois ces PDG font-ils votre salaire?

Publié le 01/06/2018 à 12:18

Combien de fois ces PDG font-ils votre salaire?

Publié le 01/06/2018 à 12:18

Par Stéphane Rolland

Photo:123rf

En moyenne, les PDG des grandes sociétés québécoises ont gagné l’an dernier 109 fois le salaire du Québécois moyen, et leur rémunération a augmenté quatre fois plus rapidement, selon des données compilées pour notre palmarès sur le rapport rendement/rémunération publié dans notre édition du 2 juin.

En 2017, le PDG moyen a gagné 5 M$. En comparaison, le salaire moyen au Québec a été de 45 993$ en 2017, selon les données de Statistique Canada. La rémunération des PDG qui occupaient la même fonction l’an dernier a bondi de 12,32% en un an. Le salaire moyen au Québec, pour sa part, a progressé à un rythme de 3,02% en 2017. 

Le mieux payé du Québec inc., Alain Bellemare, de Bombardier, a reçu une rémunération équivalente à 13,8 millions de dollars canadiens (il est rémunéré en dollars américains). Cela représente 300 fois le salaire annuel du Québécois moyen. À l’autre bout du spectre, le ratio de Stanley Ma, de Groupe MTY, est de 9,8 fois avec une rémunération de 450 199$.

C’est beaucoup trop, déplore Willie Gagnon, coordonnateur au Mouvement d’éducation et de défenses des actionnaires (MÉDAC). «Un PDG ne devrait pas faire en moins d’une seule paie le salaire d’un employé moyen, estime-t-il. À 26 paies par année, ça représenterait un ratio de 26 fois. » À un ratio moyen de 109 fois, la réalité se trouve loin du souhait du MÉDAC.

Dans notre échantillon de 48 dirigeants, seuls cinq PDG doivent attendre au moins une période de paie avant de remporter l’équivalent du salaire annuel du Québécois moyen.

Ces données ont été tirées de notre palmarès sur le rapport rendement/rémunération publié dans notre édition du 2 juin, mené en collaboration avec les firmes Inovestor et Gestion de portefeuille stratégique Medici. Pour en savoir plus sur le lien entre la rémunération et la performance et lire les commentaires des experts consultés, cliquez ICI (texte réservé à nos abonnés).

Pour voir le tableau en grand, cliquez ICI.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: attention, trop de PME anticipent une reprise normale

03/04/2020 | François Normand

ANALYSE - La reprise sera très différente des précédentes, car il faut rétablir la confiance économique et sanitaire.

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.

Le dividende n'est pas une bouée de sauvetage

BLOGUE INVITÉ. Vous pourriez obtenir quelque chose qui pourrait ne pas être là lorsque la crise sera passée.