Ciment McInnis: Sabia veut remettre la rondelle dans le filet

Publié le 12/08/2016 à 13:40

Ciment McInnis: Sabia veut remettre la rondelle dans le filet

Publié le 12/08/2016 à 13:40

Au lendemain de l'annonce d'une importante réinjection dans le projet Ciment McInnis, le président de la Caisse de dépôt, Michael Sabia, a dit être très confiant dans le potentiel du projet.

"Les perspectives de rendement sont très attrayantes. Avantageusement attrayantes par rapport à plusieurs de nos options d'investissement", a-t-il indiqué lors d'une conférence téléphonique suivant les résultats semestriels de la Caisse.

Son lieutenant pour les projets québécois, Christian Dubé, a quant à lui soutenu que McInnis était "une usine de classe mondiale qui allait être (dans l'avenir) au-dessus de la valeur de ses coûts".

Lorsqu'interrogée si un projet qui allait coûter 1,5 G$ avait nécessairement une valeur actuelle de 1,5 G$, la direction de la Caisse s'est montrée hésitante à la discussion. Le stratège Roland Lescure a cependant précisé que la valeur du projet était actuellement établie selon les coûts de construction.

Il n'est pas ressorti de la conférence à quelle hauteur s'élevait aujourd'hui la participation du gouvernement du Québec dans le projet, qui y a initialement injecté une somme de 100 M$ à titre d'actionnaire. Il n'est pas non plus ressorti quelle valeur le gouvernement accordait aujourd'hui à son investissement.

La construction de l'usine est avancée à 60%, mais 40% reste encore à réaliser. Monsieur Sabia n'a pas cherché à cacher qu'il y avait un enjeu, mais s'est dit confiant, utilisant au passage une expression hockey:"nous allons remettre la rondelle dans le filet", a-t-il lancé.

Monsieur Dubé a été particulièrement louangeur à l'endroit de Ronald Bougie, qui, la semaine dernière, a été nommé vice-président exécutif, ingénierie, construction et opérations chez McInnis. Monsieur Bougie était en charge de la construction du projet diamantifère Renard de Stornoway, dans le Nord, qu'il a livré en avance sur l'échéancier et sous les coûts prévus.

La Caisse dit avoir lancé un concours international pour trouver un nouveau PDG à Ciment McInnis.

Le projet devait initialement coûter 1,1 G$, il est aujourd'hui évalué à 1,5 G$.

 

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.