Chrystia Freeland lie la ratification de l'ACEUM à la levée des tarifs douaniers

Publié le 04/04/2019 à 06:51

Chrystia Freeland lie la ratification de l'ACEUM à la levée des tarifs douaniers

Publié le 04/04/2019 à 06:51

Par La Presse Canadienne

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a soutenu mercredi que le nouvel accord de libre-échange nord-américain ne pourra être ratifié au Parlement tant que la Maison-Blanche n'aura pas supprimé les «absurdes» droits de douane américains sur l'acier et l'aluminium canadiens et mexicains.


Mme Freeland a déclaré mercredi que le sort de ces droits de douane, imposés par le président Donald Trump en vertu d'une disposition controversée de la loi américaine sur la «sécurité nationale», constituait un élément clé du processus de ratification de l'accord commercial.


Alors que le Parlement canadien doit composer avec la date-butoir du 21 juin pour ratifier l'accord, Mme Freeland a refusé mercredi de s'engager à faire cheminer le projet de loi aux Communes tant que les tarifs américains resteront en vigueur.


Le nouvel Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) a été signé en novembre par les dirigeants des trois pays, en marge du Sommet du G20 à Buenos Aires, mais il doit encore être ratifié par les élus des trois législatures.


Or, si un projet de loi de mise en oeuvre de l'accord n'est pas déposé à la Chambre des communes d'ici le mois prochain, le Canada ne pourra pas ratifier l'ACEUM d'ici le vendredi 21 juin, lorsque les députés quitteront Ottawa vraisemblablement pour la dernière fois avant les élections générales d'octobre.


Mme Freeland se dit par ailleurs réconfortée par les récents commentaires d'élus américains qui admettent eux aussi que le nouvel accord commercial trilatéral ne pourra être ratifié si les tarifs douaniers demeurent en vigueur.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.