Christine Lagarde, nommée à la tête de la BCE, appuyait les mesures de Draghi

Publié le 03/07/2019 à 06:45

Christine Lagarde, nommée à la tête de la BCE, appuyait les mesures de Draghi

Publié le 03/07/2019 à 06:45

Par La Presse Canadienne

Christine Lagarde, nommée à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), a la capacité d'une politicienne à communiquer et à faire des compromis, des compétences dont elle aura besoin pour succéder à Mario Draghi, le banquier central qui a désamorcé la crise de la dette de la zone euro grâce à quelques mots bien choisis.

À son poste actuel de directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Mme Lagarde a soutenu les efforts de relance de M. Draghi, même si ses vues exactes sur les problèmes souvent obscurs de la banque centrale sont moins connues.

Mme Lagarde, 63 ans, a été nommée mardi par les 19 gouvernements membres de la zone euro pour succéder à M. Draghi. Son mandat de huit ans au FMI se termine le 31 octobre. Elle a indiqué qu'elle "abandonnerait temporairement" ses fonctions de directrice générale du FMI pendant la période de nomination.

Elle deviendrait la première femme à occuper le poste de chef de la BCE et la première à ne pas provenir d'un poste au sein d'une banque centrale.

Des économistes privés ont souligné que les antécédents de Mme Lagarde en tant qu'ancienne ministre française des Finances et son mandat à la tête du FMI, qui regroupe 189 pays, devraient lui être utiles dans la gestion de la BCE, même si elle a détient une formation d'avocate, et non d'économiste. Avec son accession à la tête de la BCE, les deux plus grandes banques centrales du monde seront dirigées par des avocats. Jerome Powell, président de la Réserve fédérale des États-Unis, est également avocat de formation.

«Elle a fait un travail extraordinaire à la tête du FMI», a souligné Diane Swonk, économiste en chef chez Grant Thornton. «Elle connaît les défis de l'Union européenne mieux que quiconque étant donné son rôle dans la gestion de la crise de la dette européenne.»

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

03/08/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À surveiller : Gildan, BCE et Bombardier

02/08/2019 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Gildan, BCE et Bombardier ? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Québec vient en aide au Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon démissionne

Pierre Fitzgibbon a annoncé lundi après-midi une aide de 5M$ provenant d'Investissement Québec.

Faillite de Capitales Médias: réunion d'urgence du gouvernement Legault

Mis à jour le 19/08/2019 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le président exécutif du Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon, se disait confiant en l'avenir la semaine dernière.

Capitales Médias: Unifor réclame une aide financière ciblée et urgente

Mis à jour le 16/08/2019 | La Presse Canadienne

C'est au tour du syndicat Unifor de réclamer une aide financière «ciblée et urgente» pour le Groupe Capitales Médias.