Capital-risque : le Québec brille au premier trimestre

Publié le 24/05/2013 à 11:39, mis à jour le 27/05/2013 à 15:51

Capital-risque : le Québec brille au premier trimestre

Publié le 24/05/2013 à 11:39, mis à jour le 27/05/2013 à 15:51

Par Denis Lalonde

L'agglomération de Montréal est celle qui a attiré le plus de capital-risque au Canada au premier trimestre. (Source: Thomson Reuters)

Les investissements en capital-risque ont considérablement augmenté au Canada au premier trimestre, et c’est le Québec qui obtient la plus grosse part du gâteau.

Selon des chiffres de Thomson Reuters compilés pour le compte de l’Association canadienne du capital de risque et d’investissement, le Canada a attiré 460 millions de dollars (M$) en capital-risque durant le premier trimestre, comparativement à 297 M$ à la période correspondante il y a un an, ce qui constitue une augmentation de 55 %.

Le Québec se retrouve au premier rang avec des investissements de 226 M$, soit 49 % du total canadien, loin devant l’Ontario à 133 M$ et la Colombie-Britannique à 72 M$.

La progression des investissements au Québec atteint 318 % sur un an, puisque la province avait généré des investissements de 54 M$ à la même période en 2012, derrière l’Ontario à 158 M$ et la Colombie-Britannique à 55 M$.

Au total, 137 entreprises canadiennes ont été financées par du capital de risque, par rapport à 117 il y a un an.

Les technologies propres et les TIC en tête

« L’activité accrue du marché canadien au cours des trois premiers mois a été ressentie principalement dans les secteurs des technologies propres et des technologies de l’information (T1C). En fait, ce sont les secteurs de l’énergie de remplacement et des technologies propres qui ont dicté les tendances au premier trimestre, 27 compagnies ayant absorbé 180 M$ au total, montant qui dépasse les 144 M$ investis pendant toute l’année 2012», souligne le rapport.

Au total, 150 M$ ont été versés à 56 entreprises de TI entre janvier et mars, soit 6 % de plus que les 143 M$ investis au premier trimestre de 2012.

Par contre, les transactions dans les secteurs biopharmaceutiques et les autres sciences de la vie ont diminué au premier trimestre. Seize sociétés ont attiré 40 millions de dollars au total, soit moins que la moitié des 100 millions de dollars investis l’année précédente.

Le Québec au sixième rang nord-américain

La performance du Québec la place au sixième rang du Classement nord-américain du capital-risque investi. C’est la Californie qui domine avec des investissements de 2,81 milliards de dollars, suivie du Massachusetts à 614 M$, du Texas à 537 M$, de l’État de New York à 469 M$ et de la Géorgie à 239 M$.

Montréal devance Toronto

L’agglomération urbaine de Montréal a obtenu 43 % de tous les investissements en capital-risque au premier trimestre, devant Vancouver (16 %) et Toronto (13 %). En 2012, sur des investissements totaux de 1,47 milliard de dollars, Toronto avait terminé au premier rang à 25 %, suivie de Montréal à 17 % et Vancouver à 14 %.

 

Twitter: @DenisLalonde


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Retraite: plus de transparence demandée par des gestionnaires de fonds

Huit fonds exhortent les entreprises à divulguer des données environnementales, sociales et de gouvernance complètes.

Slack dans le viseur de la société américaine Salesforce

13:33 | AFP

L’action de Slack, entrée à Wall Street en juin 2019, a pris jusqu’à 32 % après la publication de cette information.

Joe Biden pourrait renoncer à hausser l’impôt des entreprises

En campagne électorale, Joe Biden a promis de faire passer le taux d’imposition des sociétés américaines de 21% à 28%.