Canada: hausse du déficit commercial

Publié le 11/08/2011 à 10:57, mis à jour le 12/08/2011 à 13:33

Canada: hausse du déficit commercial

Publié le 11/08/2011 à 10:57, mis à jour le 12/08/2011 à 13:33

Par La Presse Canadienne

Le déficit commercial du Canada s'est accrû en juin pour atteindre 1,6 milliard $, a révélé jeudi Statistique Canada. En mai dernier, le déficit commercial du pays s'établissait plutôt à 1 milliard $.

Les exportations de marchandises du Canada ont diminué de 1,7 pour cent pour s'établir à 36,5 milliards $ en juin, alors que les importations ont baissé de 0,2 pour cent à 38 milliards $.

Le recul des exportations est principalement attribuable à une diminution dans le secteur des produits énergétiques et dans celui des produits de l'automobile.

Pour sa part, la baisse des importations de marchandises s'explique par le recul des produits énergétiques.

Sur le plan des échanges avec les États-Unis, les exportations ont baissé de 2,4 pour cent pour se fixer à 26,5 milliards $ en juin, alors que les importations ont diminué de 2,3 pour cent pour s'établir à 22,8 milliards $.

L'excédent commercial du Canada avec les États-Unis est passé de 3,7 milliards $ en mai à 3,6 milliards $ en juin.

Le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis est passé de 4,8 milliards $ en mai à un niveau inégalé de 5,2 milliards $ en juin.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Québec serre la vis: trois régions passent en zone d'alerte orange

Trois régions se voient imposer de nouvelles restrictions: Québec, Montréal et Chaudières-Appalaches.

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.