Canada Goose dépasse les attentes, mais...

Publié le 13/11/2019 à 14:12, mis à jour le 13/11/2019 à 17:00

Canada Goose dépasse les attentes, mais...

Publié le 13/11/2019 à 14:12, mis à jour le 13/11/2019 à 17:00

Par La Presse Canadienne

La boutique de Canada Goose à Montréal (Photo: 123RF)

Canada Goose (GOOS) a surpassé les attentes des analystes en dévoilant mercredi un bénéfice net de 60,6 millions $ pour son deuxième trimestre, alors que ses revenus ont progressé de 25 % par rapport à la même période l'an dernier.

Malgré tout, le titre de l'entreprise a terminé la journée sur un recul de 5,65$, ou de 10,91%, à 46,13$ à la Bourse de Toronto. La direction de l'entreprise a révélé en cours de journée que ses résultats du trimestre en cours seraient affectés par la baisse de ses ventes à Hong Kong, en raison des protestations qui secouent l'ancienne colonie britannique, à présent sous autorité chinoise.

Résultats supérieurs aux prévisions

Le fabricant de parkas de luxe a précisé que son profit avait atteint 55 cents par action pour le trimestre clos le 29 septembre, comparativement à un bénéfice de 49,9 millions $, ou 45 cents par action, pour le même trimestre un an plus tôt.

Les revenus ont totalisé 294,0 millions $, alors qu'ils avaient été de 230,3 millions $ l'an dernier.

Canada Goose a attribué la croissance de ses revenus à sa solide performance en Asie, ils y ont presque doublé pour atteindre 48,9 millions $, par rapport à 26,6 millions $, et aux États-Unis.

Sur une base ajustée, la société a indiqué avoir réalisé un bénéfice de 63,6 millions $, ou 57 cents par action, comparativement à un bénéfice ajusté de 51,1 millions $, ou 46 cents par action, un an plus tôt.

Les analystes visaient en moyenne un profit par action de 43 cents et un chiffre d'affaires de 267,3 millions $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour le 13/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?