Bruxelles donne son aval au rachat de Fitbit par Google

Publié le 17/12/2020 à 08:34, mis à jour le 17/12/2020 à 09:12

Bruxelles donne son aval au rachat de Fitbit par Google

Publié le 17/12/2020 à 08:34, mis à jour le 17/12/2020 à 09:12

Par AFP

(Photo: 123RF)

La Commission européenne a autorisé jeudi le projet de rachat par Google (GOOGL) de Fitbit (FIT), spécialiste des objets connectés pour le sport, un feu vert conditionné au respect par le géant américain d’engagements notamment sur l’utilisation des données personnelles.

« Nous pouvons approuver le projet d’acquisition de Fitbit par Google parce que les engagements garantiront que le marché des objets connectés et le secteur naissant de la santé connectée resteront ouverts et concurrentiels », a déclaré la vice-présidente de la Commission européenne responsable de la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

Les engagements « déterminent comment Google peut utiliser les données recueillies à des fins publicitaires, comment l’interopérabilité entre les objets connectés concurrents et Android (son système d’exploitation mobile) sera sauvegardée, et comment les utilisateurs peuvent continuer à partager des données touchant à leur santé et forme physique s’ils le décident », a-t-elle ajouté.

La Commission européenne avait ouvert le 4 août une « enquête approfondie » sur ce projet de rachat, craignant que l’opération « ne renforce encore la position de Google sur les marchés de la publicité en ligne ». En mettant la main sur Fitbit, le géant des moteurs de recherche augmente encore le volume des données dont il dispose pour personnaliser ses publicités.

Très populaires aux États-Unis, les montres connectées et autres moniteurs d’activité physique Fitbit permettent de mesurer le nombre de pas faits quotidiennement, le nombre de calories absorbées ou encore le nombre d’heures de sommeil recommandées.

Google avait annoncé en novembre 2019 le rachat de ce groupe américain, l’un des leaders mondiaux des objets connectés spécialisés dans les activités liées au sport et au bien-être, pour 2,1 milliards de dollars, prévoyant de conclure la transaction en 2020.

Sur le même sujet

Sous pression, Apple lâche un peu de lest pour préserver son modèle économique

02/09/2021 | AFP

Sous la pression des régulateurs et des tribunaux de plusieurs pays, Apple fait des concessions.

Booking.com condamné en Russie pour abus de position dominante

26/08/2021 | AFP

L’agence anti-monopole russe a imposé au géant de la réservation d'hôtels sur internet une amende d'environ 22,2 M$.

À la une

SNC-Lavalin et deux anciens cadres sont accusés de corruption

Il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

Les accusations remontent à des événements survenus entre 1997 et 2004.

À surveiller: Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Thérapeutique Knight et Walt Disney?

Titres en action: Faurecia, G-III, Carnival

Mis à jour il y a 3 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.