BRP affiche des revenus records, mais des profits moindres

Publié le 13/06/2013 à 07:22, mis à jour le 13/06/2013 à 07:32

BRP affiche des revenus records, mais des profits moindres

Publié le 13/06/2013 à 07:22, mis à jour le 13/06/2013 à 07:32

Par lesaffaires.com

Photo: courtoisie

BRP, autrefois connue sous le nom de Bombardier Produits récréatifs, a été propulsée par le succès de ses noveaux produits comme le véhicule côte à côte Maverick, mais sa rentabilité a été inférieure au même trimestre de l’an dernier.

À son premier trimestre comme société en Bourse, BRP a dévoilé des revenus records de 804,3 M$, une hausse de 12 % par rapport aux recettes 762,7 M$ au même trimestre il y a un an.

Ces chiffres excluent le retrait de la société du marché des bateaux sport.

De cette augmentation, 13 M$ provient des fluctuations favorables des taux de change, indique l’entreprise.

Sa division de produits toutes saisons a vu ses revenus bondir de 87 M$ ou 27% à 404,7 M$, grâce au lancement de nouveaux modèles comme le Can-Am Spyder ST et le Maverick.

La rentabilité de la société a toutefois été moindre que l’an dernier.

Le bénéfice d’exploitation, qui permet d’évaluer la société sur une base comparable étant donné qu’elle était à capital fermé l’an dernier, a légèrement reculé. Il est passé de 89,2 M$ l’an dernier à 86,1 M$ cette année.

Autre mesure de sa rentabilité en baisse: la marge brute a diminué, passant de 27,8% des revenus à 27,1%. Ce recul est principalement attribuable à la hausse des coûts de fabrication de produits toutes saisons et à des charges de transfert vers des usines au Mexique.

Le bénéfice net de BRP s’est établi à 25,7 M$, contre 54,6 M$ l’an dernier.

Le bénéfice net normalisé, qui exclut une série d’éléments la charge d’amortissement, s’est élevé à 53,4 M$, contre 49,6 M$ l’an dernier.

 

 

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour le 02/10/2022 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.