Bourse: un rendement annuel de 7,5% sur dix ans, prévoit Desjardins

Publié le 25/09/2013 à 10:14, mis à jour le 25/09/2013 à 10:52

Bourse: un rendement annuel de 7,5% sur dix ans, prévoit Desjardins

Publié le 25/09/2013 à 10:14, mis à jour le 25/09/2013 à 10:52

Par Thomas Cottendin

Photo: Bloomberg

Après une décennie perdue, la Bourse offrira un rendement annuel de 7,5% au cours des dix prochaines années, anticipent les analystes de Desjardins Études économiques.

Les auteurs de l’étude intitulée Rendement des grandes classes d’actifs à long terme partent du constat que la dernière décennie a été marquée par un rendement presque nul de la Bourse et, à l’opposé, par un excellent rendement du marché obligataire.

L’étude des dernières décennies et des principaux déterminants des rendements des grandes classes d’actifs a permis aux analystes de Desjardins de dresser trois grandes conclusions :

1. La dernière décennie a été hors-norme à plusieurs points de vue et il serait très malvenu de penser que les résultats récents des classes d’actifs représentent une nouvelle tendance.

2. Le marché boursier amorce la décennie actuelle dans une situation beaucoup plus favorable qu’au début des années 2000.

3. Une forte diminution du rendement du marché obligataire semble inévitable après 30 ans de performance remarquable.

Un rendement de 7,5%

Selon les analystes, qui supposent que les ratios cours-bénéfices des 10 prochaines années seront proches de leur niveau de fin 2012, la croissance annuelle des indices boursiers devrait être similaire à celle des profits, soit 4,75% pour les Etats-Unis et de 4,25% au Canada.

Un taux de dividende de 2,75% pour les États-Unis et de 3,25% au Canada devrait s’ajouter aux gains en capital provenant de la hausse des Bourses, portant le rendement boursier moyen anticipé par Desjardins à 7,5% pour la période qui s'étend de fin 2012 à 2022.

Toutefois, «si l’on considère la période 2000-2022 dans son ensemble, la bonne performance anticipée à partir d’aujourd’hui ne serait pas suffisante pour empêcher la période actuelle d’être la pire, en termes nominaux, pour la Bourse américaine depuis la Seconde Guerre mondiale», préviennent les auteurs de l’étude.

 

À la une

Grippe aviaire: l'industrie doit gérer un risque permanent

01/04/2023 | François Normand

ANALYSE. Les cas de grippe aviaire se multiplient dans le monde, avec plus de 200 millions d'oiseaux morts depuis 2022.

Bourse: Wall Street termine le premier trimestre sur une note positive

Mis à jour le 31/03/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto clôture en hausse grâce au secteur technologique.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 31/03/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.