Titres en action: Postmedia Network, Great-West, HEXO...

Publié le 06/09/2018 à 07:02, mis à jour le 06/09/2018 à 16:11

Titres en action: Postmedia Network, Great-West, HEXO...

Publié le 06/09/2018 à 07:02, mis à jour le 06/09/2018 à 16:11

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Postmedia Network(PNC.A, 1,56$) a prévenu les employés syndiqués de ses journaux « Ottawa Citizen » et « Ottawa Sun » qu’il leur interdirait de rentrer travailler lundi s’ils rejetaient ou refusaient de voter sur son offre contractuelle finale. Dans une lettre au personnel, le vice-président des ressources humaines et des relations de travail chez Postmedia, Chris Krygiel, a affirmé que le lock-out n’était pas la solution privilégiée par la société, mais que les deux parties devaient « aller de l’avant » après l’expiration de la convention collective précédente, il y a 34 mois. Il a fait valoir que l’éditeur avait présenté la meilleure offre possible en matière d’avantages sociaux, compte tenu des difficultés économiques de l’industrie. Postmedia a une importante dette et ses revenus publicitaires ont diminué ces dernières années.


Dans l’industrie tranquille de l’assurance, Great-West (GWO, 31,41$) fait des vaguelettes. Des rumeurs veulent l’assureur-vie explore la vente de sa filiale américaine d’assurance et de rentes, qui lui procure 6% de ses bénéfices. La société de l’empire Desmarais gonflerait son encaisse à 5 milliards de dollars américains, des sommes qui pourraient financer un autre achat dans la gestion d’actif. Étant donné la mauvaise performance de Putnam depuis son achat en 2007 et la nature spéculative de ces rumeurs, Tom MacKinnon, préfère voir venir avant de se prononcer. L’action de Great-West a toute de même ajouté un petit 0,8% depuis le 4 septembre. 


Au tour de l’unique producteur québécois de cannabis de faire les manchettes, dans une industrie en pleine euphorie spéculative. Le deuxième actionnaire de HEXO (HEXO, 6,38$) enjoint la société de Gatineau de se mettre en valeur en procédant à une examen stratégique qui pourrait mener à une vente. Dans une lettre ouverte, le fonds de New York Riposte Capital, avec seulement 2,5% des actions, juge que la valeur boursière d’un milliard de dollars de l'ex Hydropothecary ne reflète pas les revenus prévisibles de son entente d’approvisionnement avec la Société des alcools au Québec ni son partenariat avec le brasseur Molson Coors (TPX.B, 95,89$). Riposte cite la valeur boursière de 34G$ de Canopy Growth (WEED, 68,47$), le seul autre producteur ayant conclu un partenariay avec un acteur de l’industrie de l’alcool. L’action d’HEXO grimpe de 8,3% à un nouveau sommet annuel. 


Ford(F, 9,16$US) a annoncé jeudi rappeler près de 2 millions de voitures en Amérique du Nord, en raison d’un défaut au niveau des prétensionneurs de ceintures de sécurité sur les sièges avant pouvant causer un incendie.


ExxonMobil(XOM, 81,07$US)  a conclu un accord de principe avec des autorités chinoises pour construire dans le sud-est du pays un complexe pétrochimique et investir dans un terminal de gaz naturel liquéfié (GNL).


Le Nasdaq a plongé de 1,2% hier en fin de séance, suivant la tendance marquée par plusieurs des plus grandes technos composant l'indice. Du lot, c'est toutefois Twitter(TWTR, 32,73$US) qui a le plus souffert, reculant de plus de 6%. Facebook(FB, 167,18$US) et Alphabet(GOOG, 1186,48$US) ont pour leur part cédé respectivement 2,3% et 1%.


C'est ce soir que sera officiellement diffusée la nouvelle publicité de Nike(NKE, 79,92$US) mettant en vedette Colin Kaepernick. La menace de boycotts place le titre sous pression.La réaction a été plus que vive ces derniers jours, certains criant au génie, d'autres, dont le président américain Donald Trump, estimant disgracieuse ce geste posé par l'équipementier de la NFL, ne manquant pas d'écorcher la ligue de football au passage.


Le fabricant de composants informatiques Broadcom(AVGO, 221,42$US) dévoile ses résultats trimestriels aujourd'hui. Pour les trois mois se terminant à la fin juillet, les analystes prédisent un bénéfice par action de 4,19$US, ce qui a fait monter le titre de près d'un pourcent en Bourse, hier. Çai fera du bien à la société, dont la valeur a fondu de près de 16% ces trois derniers mois.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.

Manufacturier 4.0: le retard du Québec menace les exportations

Deloitte propose diverses stratégies pour accélérer la transformation des entreprises en manufacturiers intelligents.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et la Chine.