Titres en action: Barrick Gold, Alcoa, IBM, General Motors...

Publié le 17/10/2019 à 06:59

Titres en action: Barrick Gold, Alcoa, IBM, General Motors...

Publié le 17/10/2019 à 06:59

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Barrick Gold (ABX, 22,67$) a indiqué jeudi que sa production annuelle devrait s’établir dans le haut de sa fourchette de prévisions, qui visait entre 5,1 millions et 5,6 millions d’onces. La minière aurifère a indiqué que ses ventes préliminaires du troisième trimestre atteignaient 1,32 million d’onces d’or et 64 millions de livres de cuivre, tandis que ses données préliminaires pour la production du trimestre totalisaient 1,31 million d’onces d’or et 111 millions de livres de cuivre. Barrick a ajouté que ses coûts devraient pour leur part se situer dans le bas de sa fourchette cible. En août, Barrick avait prédit des débours de 650 $ à 700 $ par once d’or pour 2019, et des coûts de soutien tout compris de 870 $ à 920 $ par once d’or. Les débours pour la production de cuivre devraient se situer entre 1,70 $ et 2,00 $ par livre, tandis que les coûts de soutien tout compris devraient s’établir entre 2,40 $ et 2,90 $ par livre pour l’exercice. Barrick doit dévoiler ses résultats financiers pour le troisième trimestre le 6 novembre.

Le producteur d'aluminium et de bauxite américain Alcoa(AA, 19,16$US), qui a creusé ses pertes au troisième trimestre, a annoncé mercredi procéder à une revue stratégique prévoyant la vente d'actifs non stratégiques et la cession prochaine de fonderies. Ces annonces ont provoqué un bond de plus de 6% de l'action dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance à Wall Street. Elle avait terminé la séance officielle en baisse de 1,54%. Dans un communiqué présentant ses résultats du troisième trimestre, l'entreprise affirme vouloir céder dans les 12 à 18 prochains mois des actifs «non stratégiques», ce qui lui permettrait de générer entre 500 millions et 1 milliard de dollars nets. Alcoa a également décidé d'opérer des changements dans son portefeuille dans les cinq prochaines années, ce qui passe par une possible cession de fonderies, dont les capacités totales atteignent 1,5 million de tonnes, et des raffineries d'alumine pour des capacités totales de 4 millions de tonnes.

IBM(IBM, 142,11$US) ne parvient pas à remonter la pente: le groupe américain a réalisé 18 milliards de chiffre d'affaires au troisième trimestre, soit 750 millions de moins qu'il y a un an, d'après des chiffres publiés mercredi. C'est son cinquième trimestre d'affilée de ventes en baisse. Son titre perdait 5% lors des échanges électroniques après la fermeture de la Bourse de New York. La firme centenaire a enregistré un bénéfice net de 1,7 milliard de dollars, en chute nette par rapport aux 2,7 milliards engrangés il y a un an. IBM, qui se recentre depuis plusieurs années sur des créneaux jugés plus porteurs, comme les services d'informatique à distance, l'analytique, le mobile et la sécurité, a revu début août sa prévision de bénéfice par action de 13,90 à 12,80 dollars pour 2019. Le groupe a en effet dû prendre en compte l'impact du rachat il y a un an de l'éditeur de logiciels Red Hat, pour la somme record de 34 milliards de dollars. «Nos résultats démontrent que nos clients voient IBM et Red Hat comme une combinaison puissante, et nous font confiance pour leur apporter la technologie de cloud hybride (connexion de différents types de clouds, ndlr), l'innovation et l'expertise industrielle nécessaires pour les aider à déplacer leurs activités dans le cloud», a déclaré la PDG Ginni Rometty.

Après un mois de grève aux Etats-Unis, General Motors(GM, 36,65$US) et le syndicat UAW ont annoncé mercredi être parvenus à un accord préliminaire, qui pourrait mettre fin à ce mouvement sans précédent depuis plus d'une décennie. Le texte doit encore être approuvé par le Conseil national du syndicat lors d'un vote jeudi avant qu'il ne soit soumis aux adhérents, précise un communiqué de l'UAW. Le Conseil national décidera alors si la grève continue jusqu'à l'adoption finale du texte, ou si elle s'arrête le 17 octobre. Pour l'heure, le syndicat n'a donné aucun détail sur l'accord lui-même. GM est resté encore plus discret, se contentant de confirmer «ce que dit l'UAW dans son communiqué sur un accord préliminaire». Le groupe avait indiqué en début de négociations avoir mis sur la table une proposition prévoyant une hausse des salaires, 7 milliards de dollars d'investissements supplémentaires dans les usines américaines, la création de 5.400 emplois et le versement d'une prime de 8000 dollars par salarié au moment de la ratification du nouveau contrat de travail.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

Un rendement annuel de 66% sur 30 ans?

BLOGUE INVITÉ. Cet homme a-t-il trouvé le secret de la Bourse? Pouvons-nous en bénéficier?

Titres en action: Green Organic Dutchman, Amazon, PayPal...

15/11/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Barack Obama a raison: nous vivons à une belle époque

15/11/2019 | François Normand

ANALYSE - La perception est forte que nous vivons des heures sombres. Or, c'est faux, si l'on analyse l'histoire.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

16/11/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

10 choses à savoir cette fin de semaine

16/11/2019 | Alain McKenna

Des failles dans des guichets automatiques au Canada permettraient de voler vos infos bancaires.