Titres en action: Netflix, Apple, Beyond Meat...

Publié le 15/01/2020 à 06:49

Titres en action: Netflix, Apple, Beyond Meat...

Publié le 15/01/2020 à 06:49

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le ministère français de la Culture veut fixer à 25% du chiffre d'affaires réalisé en France le taux minimum que les plateformes de vidéo en ligne comme Netflix(NFLX, 338,69$US) et Amazon(AMZN, 1869,44$US) devront investir dans la production française et européenne, un niveau supérieur à celui évoqué jusqu'ici. Le ministre Franck Riester a réuni mardi les filières de l'audiovisuel et du cinéma, pour préparer la mise en oeuvre de la réforme de l'audiovisuel qu'il a présentée fin 2019, et qui doit être examinée par le Parlement en avril. Ce projet de loi doit moderniser considérablement le modèle de financement des films et des oeuvres audiovisuelles en France. L'objectif est de rééquilibrer les règles du jeu entre les chaînes de télévision, soumises à de nombreuses obligations réglementaires, et les plateformes en ligne qui ont jusqu'ici bénéficié d'une réglementation très légère. Pour ce faire, les services en ligne comme Netflix devront respecter des obligations d'investissement dans la production, comme c'est déjà le cas depuis des décennies pour les chaînes françaises. Et ce, grâce à la transposition de la directive européennes dite SMA (services de médias audiovisuels), permise par cette réforme. Les plateformes devront négocier ces obligations d'investissement avec les filières concernées, mais à défaut d'accords professionnels, c'est un taux plancher fixé par décret qui s'appliquera, une fois la loi promulguée.

Un tweet rageur du président américain, et voilà le géant Apple(AAPL, 312,68$US) et Donald Trump lancés dans une nouvelle querelle sur la question de l'accès aux données cryptées des smartphones à la pomme dans des enquêtes criminelles. Le président américain s'en est directement pris mardi soir sur Twitter au fabricant de l'iPhone. «Nous aidons tout le temps Apple sur la question du COMMERCE et sur bien d'autres problèmes et pourtant ils refusent de débloquer les téléphones utilisés par des tueurs, des dealers ou d'autres éléments criminels violents», peste Donald Trump, en sommant l'entreprise d'«aider notre grand pays. MAINTENANT.» À l'origine de ce différend, l'attaque en décembre de la base aéronavale de Pensacola, en Floride. Trois marins avaient été tués par un aviateur saoudien en formation «motivé par l'idéologie jihadiste», selon le ministre américain de la Justice Bill Barr. Le gouvernement américain réclame depuis au géant californien l'accès aux deux iPhones du tireur que les enquêteurs ne parviennent pas à débloquer. Et selon Bill Barr, Apple «n'a pas fourni d'aide significative» à la police dans cette entreprise. Une accusation balayée par Apple, qui reste toutefois fermement opposé à toute obligation légale de déverrouiller les smartphones de ses usagers, y compris dans le cadre d'une enquête criminelle. «Nos réponses à leurs nombreuses demandes depuis l'attaque ont été opportunes, complètes et sont toujours en cours», a indiqué la marque à la pomme dans un communiqué.

La startup américaine Beyond Meat(BYND, 117,05$US), célèbre pour ses steaks et saucisses à base de végétaux, a annoncé mardi avoir renforcé ses liens avec l'entreprise française Roquette, qui la fournit en pois, afin de pouvoir répondre à la demande croissante pour ses produits vegan. Les deux sociétés travaillent ensemble depuis environ 10 ans mais ont décidé, face au succès grandissant des alternatives à la viande, de formaliser un accord prévoyant que Roquette augmente «de façon significative» au cours des trois prochaines années les volumes de protéines de pois vendus à Beyond Meat, selon un communiqué. Comme l'autre grande startup du moment sur le marché des alternatives à la viande, Impossible Foods, Beyond Meat a dû drastiquement accroître sa production au cours des dernières années et a parfois fait face à des problèmes d'approvisionnement. Le contrat noué avec Roquette «reflète l'engagement de Beyond Meat à faire grandir la chaîne d'approvisionnement en protéines végétales alors que la demande pour nos produits continue de grossir à travers le monde», affirme dans le communiqué Ethan Brown, fondateur et directeur général de la société américaine.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

10/07/2020 | lesaffaires.com

Quels titres boursiers et rapports d'analystes ont retenu l'attention cette semaine?

Aritzia dévoile une perte du premier trimestre

Tous ses magasins étaient fermés dans le cadre des mesures mises en place contre la pandémie de COVID-19.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...