Titres en action: Organigram, Netflix, Restaurant Brands...

Publié le 12/11/2019 à 07:02

Titres en action: Organigram, Netflix, Restaurant Brands...

Publié le 12/11/2019 à 07:02

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

L’action d’Organigram Holdings (OGI, 3,76$) cédait mardi plus de 15 % après que le producteur de cannabis a annoncé que son chiffre d’affaires du quatrième trimestre serait plus faible qu’au troisième trimestre. Le titre de l’entreprise établie à Moncton rendait 68 cents, soit 15,3 %, et se négociait à 3,78 $ en début d’après-midi à la Bourse de Toronto, après avoir retraité plus tôt en matinée jusqu’à 3,66 $. Organigram a indiqué s’attendre à ce que son revenu net s’établisse à 16,3 millions $ pour son trimestre clos le 31 août, un montant qui tient compte de 20,0 millions $ de livraisons et de provisions d’environ 3,7 millions $ pour les retours de produits et les ajustements de prix. En comparaison, les revenus de l’entreprise avaient atteint 24,8 millions $ au troisième trimestre. Le chiffre d’affaires net d’Organigram pour l’ensemble de l’exercice financier devrait être de 80,4 millions $, a précisé l’entreprise. Organigram doit dévoiler ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’exercice le 25 novembre.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki s'est adressé au patron de Netflix(NFLX, 294,18$US) pour dénoncer un documentaire qui «réécrit l'Histoire» en plaçant les camps de la mort nazis allemands sur une carte de la Pologne d'aujourd'hui. M. Morawiecki a annoncé lundi sur sa page Facebook avoir fait part à M. Reed Hastings que si «peut-être, pour les auteurs du film, il s'agit d'erreurs insignifiantes, celles-ci sont très blessantes pour les Polonais et il est de notre devoir d'y réagir fermement». Une consultante de Netflix en Pologne, qui s'est identifiée seulement par son prénom de Malgorzata, a déclaré à l'AFP mardi que la société jugeait cette question «prioritaire» et qu'elle «n'avait voulu offenser personne». «Nous y travaillons», a-t-elle ajouté, et les échelons supérieurs de Netflix devraient préciser bientôt dans une déclaration officielle leur position sur ce documentaire intitulé The Devil Next Door et portant sur Ivan Demjanjuk, un ex-gardien ukrainien d'un camp nazi en Pologne occupée.

Burger King, l'enseigne de restauration rapide de Restaurant Brands International(QSR, 67,50$US), lance mardi en Europe un hamburger sans viande qu'il a déjà testé aux Etats-Unis et en Suède, espérant conquérir une part conséquente de ce marché en plein boum. Le groupe ajoute cette version végétarienne de son "Whopper" à son menu dans 25 pays et 2.500 restaurants, ce qui en fait l'un des "plus gros lancements de l'histoire de la marque", a expliqué à l'AFP David Shear, président de la région Europe pour Burger King. Au Royaume-Uni, le nouveau sandwich sans viande sera lancé un peu plus tard, aux alentours du début d'année, précise-t-on dans le groupe. La chaîne affirme qu'elle devient ainsi la plus grosse chaîne de restauration rapide à offrir un hamburger végétarien en Europe. Burger King, plus connu pour les burgers saignants, «pense qu'il y a du potentiel de croissance» pour les produits végétariens dans son enseigne, ajoute M. Shear. D'après lui, le burger végétarien aux États-Unis a même aidé les ventes de burgers à base de viande, car il attire de nouveaux clients qui normalement ne venaient pas dans l'enseigne de fast food.

La banque en ligne britannique Revolut va se doter d'un président du conseil d'administration en nommant un vétéran de la finance à ce nouveau poste, signe de la quête de respectabilité d'une des plus grandes «fintech» européennes. Revolut, qui a déjà confirmé miser sur Mastercard pour son lancement imminent en Amérique du Nord a annoncé dans un communiqué mardi avoir nommé Martin Gilbert à la tête du conseil d'administration à partir du 1er janvier 2020. M. Gilbert connaît parfaitement les arcanes du monde de la finance, dans lequel il évolue depuis plusieurs décennies, après avoir cofondé dans les années 1980 le gérant d'actifs Aberdeen Asset Management avant que son groupe ne fusionne en 2017 avec Standard Life. Son arrivée illustre la volonté de Revolut, créée en 2015, d'étoffer son équipe de direction en faisant appel à des profils expérimentés de la finance afin d'accompagner son développement à l'international.

Sur le même sujet

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Cascades, Dream Industrial et AutoZone

Que faire avec les titres de Cascades, Dream Industrial et AutoZone?

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour le 13/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?