Titres en action: Enbridge, La Baie, Morgan Stanley, Netflix...

Publié le 10/12/2019 à 07:01

Titres en action: Enbridge, La Baie, Morgan Stanley, Netflix...

Publié le 10/12/2019 à 07:01

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Enbridge (ENB, 51,78$) a relevé son dividende d’environ 10 %. L’exploitant de pipeline a indiqué mardi qu’il versera un dividende trimestriel de 81 cents à compter du 1er mars, en hausse par rapport au paiement actuel de 73,8 cents. En faisant le point sur ses prévisions pour 2020, Enbridge a signalé qu’elle tablait sur un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement d’environ 13,7 milliards $ Les flux de trésorerie par action devraient osciller dans une fourchette de 4,50 $ à 4,80 $ par action. Le chef de la direction de l’entreprise établie à Calgary, Al Monaco, a souligné qu’à court terme, Enbridge mettra l’accent sur l’exécution de ses projets d’immobilisations. « À moyen et à long terme, les actifs diversifiés d’Enbridge et ses réseaux intégrés nous offrent de nombreuses occasions de croissance », a-t-il souligné.

La Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC, 8,91$) a creusé ses pertes au troisième trimestre de l’exercice financier en cours par rapport à la période correspondante de 2018. Le détaillant canadien, le plus ancien au pays, rapporte des pertes de 226 millions $, ou 1,23 $ par action pour la période de 13 semaines qui a pris fin le 2 novembre dernier, comparativement à 161 millions $, ou 0,88 $ par action un an plus tôt. Les revenus ont aussi reculé au cours de la même période, de 1,89 milliard $ à 1,84 milliard $, tout comme les ventes des magasins comparables, de 梠%. La Baie d’Hudson a fait récemment l’objet de deux offres rivales: l’une de 10,30 $ par action soumise par le groupe mené par Richard Baker, le président exécutif de la compagnie, qui a reçu l’aval du conseil d’administration, et une autre de 11 $ déposée par Catalyst Capital Group, qui a été rejetée. Le groupe de Richard Baker détient une participation de 57 % dans la société. Catalyst a demandé à la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario de bloquer l’offre visant à fermer le capital de HBC. 

Le gendarme boursier français a frappé fort en annonçant mardi avoir infligé une lourde amende de 20 millions d'euros à la banque d'affaires américaine Morgan Stanley(MS, 49,60$US) pour «avoir manipulé le cours» de la dette française en 2015, en pleine crise grecque. La décision de la Commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF), qui remonte au 4 décembre, punit des transactions effectuées le 16 juin 2015 par le bureau de trading de Morgan Stanley à Londres. Celui-ci avait massivement acheté, en l'espace de quinze minutes et «de façon agressive», des contrats à terme sur la dette française dans le but, selon l'AMF, de faire artificiellement grimper les cours d'obligations souveraines françaises (OAT) et belges (OLO). La banque avait alors vendu ces obligations immédiatement après, à un meilleur prix. Début novembre, le collège de l'AMF avait initialement requis 25 millions d'euros d'amende, ce qui aurait été un montant record. L'amende la plus élevée a jusqu'ici été infligée à Natixis AM pour, également, 20 millions d'euros.

Le film «Marriage Story» est arrivé lundi en tête des nominations aux Golden Globes avec des sélections dans six catégories au total, la plateforme Netflix(NFLX, 302,50$US) qui le produit surpassant tous ses concurrents dans cette étape inaugurale de la saison des récompenses cinématographiques à Hollywood. Il sera aux prises avec des adversaires de poids comme «Les Deux Papes», «Joker», et surtout «The Irishman», thriller historique politico-mafieux du réalisateur Martin Scorsese, également produit par Netflix, qui recueille cinq nominations. Si Martin Scorsese a été sélectionné, de même qu'Al Pacino et Joe Pesci qui vont s'affronter pour le meilleur second rôle, l'acteur principal du film long de trois heures et demie, Robert De Niro, repart bredouille. Le géant du streaming a beau être confronté à une compétition croissante, parmi les grands studios hollywoodiens il fait figure de grand vainqueur de la cérémonie organisée tôt lundi matin à Beverly Hills: 18 sélections au total, contre seulement 8 pour Sony, en seconde place du classement.

Amazon(AMZN, 1749,51$US) a acquis une partie des droits de retransmission pour l'Allemagne de la Ligue des champions de l'UEFA pour trois saisons à partir de 2021-2022, a indiqué le groupe américain mardi. Le lot attribué à Amazon concerne les matches principaux du mardi soir, précise le média spécialisé DWDL.de, qui a dévoilé l'information. Alex Green, le directeur exécutif de Prime Video Sport Europa, la plate-forme de streaming d'Amazon, a confirmé à DWDL l'acquisition de ces droits: «Nous sommes enthousiastes à l'idée de montrer à nos clients des top matches les mardis à partir de 2021», a-t-il déclaré. Le montant payé pour ce lot n'est pas rendu public. Les vainqueurs des autres lots ne sont pas connus non plus pour l'instant. Actuellement, le diffuseur payant Sky et le service de streaming DAZN se partagent les droits de la C1 pour l'Allemagne. Amazon s'est lancé depuis 2017 dans l'acquisition de droits pour le sport en direct, avec notamment des matches de Premier League (20 rencontres par saison), de même que l'US Open de tennis et plusieurs autres tournois de l'ATP.

À suivre dans cette section


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Quatre détaillants à mettre sur son radar en 2020

Édition du 22 Janvier 2020 | Dominique Beauchamp

OÙ INVESTIR EN 2020. Quatre détaillants retiennent l’attention en ce début d’année.

Titres en action: Netflix, Air Canada, Apple...

22/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Découvrez la nouvelle formule de Les Affaires!

21/01/2020 | Les Affaires

Consultez le fruit de nos réflexions sur qui nous sommes et ce que nous voulons offrir à nos chers lecteurs.

Nouvelle année, nouvelle formule

Édition du 22 Janvier 2020 | Marine Thomas

BILLET. Nous commençons 2020 sous le signe de la nouveauté, puisque le journal sort désormais 14 fois par année.

Investir en 2020

Édition du 22 Janvier 2020 | Stéphane Rolland

OÙ INVESTIR EN 2020. Que nous réserve la Bourse en 2020? Le marché haussier peut encore s'étirer, selon nos experts.