Bond surprise de l'emploi en janvier

Publié le 08/02/2019 à 10:09

Bond surprise de l'emploi en janvier

Publié le 08/02/2019 à 10:09

Par Stéphane Rolland

Contre toutes attentes, le marché de l’emploi a démarré l’année en lion, principalement grâce à l’Ontario et, dans une moindre mesure, au Québec.

Il s’est créé 66 800 emplois au Canada en janvier, selon les données de Statistique Canada. C’est beaucoup plus que ce à quoi s’attendaient les économistes, qui prévoyaient un gain de 5000 postes, selon une recension de Bloomberg. Le taux de chômage a augmenté, pour sa part. Il passe de 5,6% à 5,8%.

Si le marché de l’emploi reste solide, Paul Ferley, économiste en chef adjoint de la Banque Royale, pense que la Banque du Canada a toujours de bonnes raisons de rester sur les lignes de côté, car la croissance des salaires demeure modeste. «La croissance annuelle du taux horaire était de 1,8% en janvier, comparativement à 1,5% en décembre. C’est toujours le signe d’une stagnation du salaire réel », nuance-t-il.

Détails

Plus en détail, la croissance de l’emploi est le lot du secteur privé. L’emploi dans le secteur public est demeuré stable, tandis que le nombre de travailleurs autonomes a reculé. Les gains étaient presque également partagés entre le temps plein et le temps partiel. Le secteur des services a créé la majorité des emplois, ce qui compense le déclin des industries productrices de biens.

L’Ontario a créé la majorité des emplois 41 400, suivi du Québec à 16 400. L’économie de l’Alberta continue d’afficher des signes de fragilité avec la destruction de 15 500 emplois en janvier. C’est le deuxième mois consécutif de déclin.

Québec

Le marché du travail québécois, pour sa part, commence bien l’année avec la création de 16 400 emplois en janvier. Le taux de chômage recule de 5,5% à 5,4%. Seule la Colombie-Britannique affiche un taux de chômage plus bas, parmi les 10 provinces (4,7%).

Les emplois créés ont tous été à temps plein 18 500, comparativement à une perte de 2 200 pour l’emploi à temps partiel.

Sur un an, la population active et l’emploi ont progressé au même rythme que la population totale, tous à un rythme de 0,9%.

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Pourquoi le taux de chômage au Québec est-il aussi bas?

Édition du 20 Juillet 2019 | Pierre Cléroux

EXPERT INVITÉ. Le taux de chômage au Québec a atteint 4,9 % ce printemps, soit le plus faible taux ...

À la une

Majorité absolue pour Boris Johnson au Royaume-Uni

Mis à jour à 17:18 | AFP

Le Parti conservateur obtient 368 sièges sur les 650 députés.

Bourse: Wall Street à de nouveaux records, dopée par un tweet

Mis à jour à 17:10 | La Presse Canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les États-Unis seraient «très proches» d'un «grand accord» avec la Chine.

Titres en action: Boeing, Google, Fiat Chrysler...

06:56 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.