Bond surprise de l'emploi en janvier

Publié le 08/02/2019 à 10:09

Bond surprise de l'emploi en janvier

Publié le 08/02/2019 à 10:09

Par Stéphane Rolland

Contre toutes attentes, le marché de l’emploi a démarré l’année en lion, principalement grâce à l’Ontario et, dans une moindre mesure, au Québec.


Il s’est créé 66 800 emplois au Canada en janvier, selon les données de Statistique Canada. C’est beaucoup plus que ce à quoi s’attendaient les économistes, qui prévoyaient un gain de 5000 postes, selon une recension de Bloomberg. Le taux de chômage a augmenté, pour sa part. Il passe de 5,6% à 5,8%.


Si le marché de l’emploi reste solide, Paul Ferley, économiste en chef adjoint de la Banque Royale, pense que la Banque du Canada a toujours de bonnes raisons de rester sur les lignes de côté, car la croissance des salaires demeure modeste. «La croissance annuelle du taux horaire était de 1,8% en janvier, comparativement à 1,5% en décembre. C’est toujours le signe d’une stagnation du salaire réel », nuance-t-il.


Détails


Plus en détail, la croissance de l’emploi est le lot du secteur privé. L’emploi dans le secteur public est demeuré stable, tandis que le nombre de travailleurs autonomes a reculé. Les gains étaient presque également partagés entre le temps plein et le temps partiel. Le secteur des services a créé la majorité des emplois, ce qui compense le déclin des industries productrices de biens.


L’Ontario a créé la majorité des emplois 41 400, suivi du Québec à 16 400. L’économie de l’Alberta continue d’afficher des signes de fragilité avec la destruction de 15 500 emplois en janvier. C’est le deuxième mois consécutif de déclin.


Québec


Le marché du travail québécois, pour sa part, commence bien l’année avec la création de 16 400 emplois en janvier. Le taux de chômage recule de 5,5% à 5,4%. Seule la Colombie-Britannique affiche un taux de chômage plus bas, parmi les 10 provinces (4,7%).


Les emplois créés ont tous été à temps plein 18 500, comparativement à une perte de 2 200 pour l’emploi à temps partiel.


Sur un an, la population active et l’emploi ont progressé au même rythme que la population totale, tous à un rythme de 0,9%.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La création d'emplois a bondi en décembre 2018 aux États-Unis

04/01/2019 | AFP

Le salaire horaire moyen a enregistré une hausse de 0,4 % sur le mois, son plus fort progrès depuis août.

Le taux de chômage au Québec s’établit à 5,5 % en 2018

Mis à jour le 04/01/2019 | La Presse Canadienne

Au Canada, il a baissé de 0,2 point de pourcentage cette année pour atteindre 5,6%.

À la une

Première: des étudiants de McGill deviennent investisseurs d'impact

BLOGUE. Le Montreal Social Value Fund permettra à des étudiants d'expérimenter l'investissement d'Impact local.

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Le PDG d'Aldo veut prouver qu'il n'est pas que «le fils du patron»

14:09 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Je veux prouver que je suis vraiment digne de ce poste; je ne veux laisser aucun doute.»