Bombardier Transport: la Caisse investit 1,5 milliard, l'idée du PAPE abandonnée

Publié le 19/11/2015 à 06:36, mis à jour le 19/11/2015 à 07:06

Bombardier Transport: la Caisse investit 1,5 milliard, l'idée du PAPE abandonnée

Publié le 19/11/2015 à 06:36, mis à jour le 19/11/2015 à 07:06

Par lesaffaires.com

Michael Sabia, grand patron de la Caisse de dépôt.

La Caisse de dépôt et placement du Québec débourse 1,5 milliard de dollars afin de prendre une participation dans les activités ferroviaires de Bombardier(Tor., BBD.B).

En vertu de cette transaction, la Caisse fera l'acquisition de 30% des actions de BT Holdco, un nouveau holding qui chapeautera Bombardier Transport.

Cette nouvelle entité sera propriétaire de tous les actifs du secteur Transport actuel de Bombardier.

La transaction s’effectue par voie de placement privé qui attribue une valeur de 5 milliards de dollars à la division Transport de Bombardier.

Avec cette entente, la multinationale montréalaise met fin à l’analyse des choix de financement pour Bombardier Transport. Il n’y aura donc pas de premier appel public à l’épargne pour ces activités.

«Cet investissement de la Caisse, qui est un actionnaire majeur de Bombardier depuis de nombreuses années, témoigne du potentiel de croissance de l'industrie du transport sur rail et du leadership de Bombardier à saisir les occasions d'affaires offertes dans ce marché à l'échelle mondiale», a dit par voie de communiqué Alain Bellemare, pdg de Bombardier. «Bombardier et la Caisse poursuivent un objectif commun, soit de tirer avantage du portefeuille novateur de produits et de services, du talent d'ingénierie et de la présence mondiale de Bombardier Transport pour accroître sa marge de profit.»

Le rendement étroitement surveillé

En acceptant de réaliser cet investissement, la Caisse a imposé des mesures incitatives liées à la performance de Bombardier Transport.

Pour chacune des cinq premières années suivant la conclusion de l’entente, la participation et le rendement de la Caisse pourront être ajustés annuellement à la hausse ou à la baisse, selon l’atteinte d’une cible de performance.

Ainsi, si Bombardier Transport surpasse la cible fixée, le pourcentage de la participation de la Caisse sera réduit de 2,5% annuellement, jusqu’à un seuil minimum de 25%.

En revanche, si la société n’atteint pas la cible prévue, le pourcentage de détention de la Caisse augmentera de 2,5% par année, jusqu’à un maximum de 42,5% sur cinq ans.

Dans les deux cas, la Caisse ajustera ses attentes de rendement minimum des actions qu’elle détiendra dans les activités de transport.

Alain Bellemare, pdg de Bombardier et Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, tiendront une téléconférence pour les investisseurs et les analystes financiers afin de passer en revue les détails de l'entente à 10h.

Les Affaires suivra les développements au cours des prochaines heures.

À la une

Bourse: Wall Street s'offre un rebond, tiré par la technologie

Mis à jour à 17:07 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor

Que faire avec les titres de Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Home Depot, Walmart

Mis à jour à 08:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.