Bombardier: Londres menace Boeing d’annuler des contrats

Publié le 27/09/2017 à 10:44

Bombardier: Londres menace Boeing d’annuler des contrats

Publié le 27/09/2017 à 10:44

Par François Normand

Le torchon ne brûle pas seulement entre le Canada et les États-Unis. Le Royaume-Uni a indiqué à Boeing qu’il risque de perdre des contrats avec la défense britannique, car 4 200 emplois sont à risque chez Bombardier en Irlande du Nord.

Mardi, le département américain du Commerce (DOC) a imposé des droits compensateurs de 220% sur le Cseries, dont le transporteur américain Delta a commandé 75 appareils – les avions commenceront à être livrés au printemps 2018.

Or, les ailes du CSeries sont construites à l’usine de Bombardier à Belfast.

«Ce n'est pas le comportement que nous attendons de Boeing, et cela pourrait compromettre notre relation future avec eux», a déclaré le ministre de la Défense britannique Michael Fallon, dont l’agence Reuters rapporte les propos.

«Je suis amèrement déçue par la décision initiale à propos de Bombardier», a déclaré pour sa part la première ministre britannique Theresa May, qui avait personnellement demandé au président Donald Trump son aide afin de résoudre le différend.

«Le gouvernement continuera de travailler avec l'entreprise [Bombardier] pour protéger les emplois essentiels pour l'Irlande du Nord», a-t-elle indiqué sur Twitter.

La décision du DOC donne des maux de tête au gouvernement minoritaire conservateur de Theresa May. Son gouvernement a besoin du soutien du parti de l’Irlande du Nord pour rester au pouvoir.

Par ailleurs, le différend entre Boeing et Bombardier pourrait aussi nuire au projet du Royaume-Uni de conclure un éventuel accord de libre-échange avec les États-Unis après la sortie du pays de l’Union européenne en 2019.

À la une

Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries

Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers américains étaient fermés pour le jour férié du Memorial Day.

Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai

Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

27/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.