Bombardier gagne une manche contre Metrolinx

Publié le 19/04/2017 à 13:46

Bombardier gagne une manche contre Metrolinx

Publié le 19/04/2017 à 13:46

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

L'agence ontarienne de transport régional Metrolinx a échoué dans sa tentative visant à annuler le contrat de 770M$ octroyé à Bombardier (Tor., BBD.B) pour 182 voitures de trains légers.

Dans une décision rendue mercredi, le juge Glenn Hainey, de la Cour supérieure de l'Ontario, a tranché en faveur du constructeur de matériel roulant et d'avions, qui tentait d'obtenir une injonction.

Cela oblige les deux parties à s'asseoir afin de trouver une solution. Bombardier et Metrolinx n'avaient pas commenté dans l'immédiat.

L'agence ontarienne avait émis un avis d'intention en octobre dernier en vue de résilier l'entente, affirmant que Bombardier avait raté plusieurs échéances afin de lui livrer un prototype.

L'agence ontarienne faisait valoir l'urgence d'agir pour identifier un nouveau fournisseur afin de respecter l'échéancier de 2021 pour la mise en service de la ligne ferroviaire Eglinton Crosstown à Toronto, dont la facture est estimée à 5,3 milliards de dollars. 

Bombardier répliquait en disant avoir identifié les problèmes ayant provoqué les retards et se disait en mesure de débuter la production dès novembre 2018.

 

 

À la une

Facebook change de nom pour Meta

Mis à jour il y a 44 minutes | AFP

La compagnie dirigée par Mark Zuckerberg en a fait l'annonce jeudi.

1 milliard $ par an pour les travailleurs menacés par la transition écologique

Il y a 6 minutes | La Presse Canadienne

Des milliers d’emplois pourraient être menacés à long terme par l’abandon des énergies fossiles au Québec.

Québec dépose le projet de loi 6 pour créer un ministère de la Cybersécurité

Il y a 36 minutes | La Presse Canadienne

Québec cherche à regrouper, au sein d’un même ministère, l'expertise dans le numérique et la cybersécurité.