Bombardier: feu vert de Transports Canada pour la CSeries

Publié le 30/08/2013 à 09:42, mis à jour le 30/08/2013 à 11:39

Bombardier: feu vert de Transports Canada pour la CSeries

Publié le 30/08/2013 à 09:42, mis à jour le 30/08/2013 à 11:39

Photo: Bombardier

MISE A JOUR. Bombardier Aéronautique a reçu l’autorisation de Transports Canada pour réaliser le vol d’essai de son premier appareil de la famille CSeries et maintient qu'aucune date n'est encore prévue pour le décollage, même si TVA affirme que l'événement aura lieu le 17 septembre.

L’avionneur montréalais a indiqué que cette approbation pave la voie à son vol inaugural, toujours prévu «dans les prochaines semaines». 

«Sous réserve de conditions météorologiques optimales, l'avion CSeries prendra bientôt son envol», s'est contenté d'indiquer le président de Bombardier Avions commerciaux, Mike Arcamone, par voie de communiqué, sans préciser de date.

Selon des sources anonymes de TVA Nouvelles, le vol inaugural aurait lieu le 17 septembre. TVA soutient que Bombardier a fait parvenir des invitations pour assister au vol inaugural du CSeries. «La date de la célébration du premier vol est le 17 septembre, et l’événement se déroulera à l’aéroport de Mirabel», écrit TVA.

Or, selon une porte-parole de Bombardier, «aucune invitation n'a été lancée». «Il n'y a rien de confirmé, vous serez averti au cours des prochaines semaines», a dit à LesAffaires.com Haley Dunne.

Bombardier fournira régulièrement des mises à jour du calendrier du vol inaugural sur son site Web www.premiervolcseries.bombardier.com. Les nouvelles les plus récentes sur le programme et son vol inaugural y seront affichées.

Le jour du premier vol, l'évènement sera diffusé en direct sur le même site.

L'autorisation des autorités canadiennes fait suite à une série d'essais pré-vol, dont des essais de roulage à basse vitesse, effectués au cours des dernières semaines à l'aéroport Montréal-Mirabel.

L'avion test entamera maintenant des essais de roulage à grande vitesse où l'avion simulera les vitesses nécessaires au décollage

Même si l'entreprise espère livrer ses premiers appareils en 2014, au terme d'un programme d'essais en vol qui devrait s'étirer sur un an, certains analystes ne semblent pas partager cette opinion.

Dans un rapport publié le 19 août, un analyste de la Financière Banque Nationale avançait que la livraison des premiers avions de la CSeries pourrait n'avoir lieu qu'au premier trimestre de 2015.

Cameron Doerksen estimait notamment que le programme d'essais en vol, d'une durée initialement prévue de 12 mois, devrait s'étirer sur quatre mois supplémentaires, ce qui devrait retarder les premières livraisons.

La gamme d'avions CSeries est conçue pour le marché des avions de 100 à 149 places.

Au 30 juin dernier, l'entreprise avait enregistré des commandes et engagements touchant 388 avions CSeries, de 100 à 160 places, dont des commandes fermes pour 177 appareils.

Le succès de la CSeries est d'une importance cruciale pour Bombardier, première entreprise aéronautique en importance au Canada et troisième à l'échelle mondiale au chapitre de la construction d'avions de passagers, derrière Boeing et Airbus.

Au moment d’écrire ces lignes, le titre de Bombardier gagne 0,06$ à 4,79$.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Dans la tourmente, Nemaska Lithium trouve un investisseur

Son titre bondissait de plus de 43% vers midi.

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour le 19/07/2019 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.