Bénéfice à la hausse pour CAE au quatrième trimestre

Publié le 17/05/2019 à 12:09

Bénéfice à la hausse pour CAE au quatrième trimestre

Publié le 17/05/2019 à 12:09

Par La Presse Canadienne
Un simulateur de vol

(Photo: CAE)

Le spécialiste québécois des simulateurs et de la formation CAE a dépassé les attentes en déclarant un bénéfice et un chiffre d’affaires plus élevés au quatrième trimestre comparativement à l’année précédente.

La société montréalaise affirme avoir gagné 122,3 millions $, soit 46 cents par action pour le trimestre s’étant terminé le 31 mars, comparativement à un bénéfice de 82,3 millions $ ou 31 cents par action il y a un an.

Les revenus ont totalisé 1,02 milliard $, en hausse par rapport à 720,9 millions $ l’an dernier.

Les produits générés par la formation pour l’aviation civile ont totalisé 593,4 millions $, contre 395,5 millions $ il y a un an, tandis que les produits du secteur de la défense et de la sécurité sont passés de 290,5 millions $ à 387,9 millions $. Les revenus tirés des activités en soins de santé ont atteint 40,7 millions $, contre 35,1 millions $.

En excluant les éléments particuliers, CAE a déclaré avoir dégagé un bénéfice de 127,5 millions $, ou 48 cents par action, contre 82,3 millions $ ou 31 cents par action au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 43 cents et un chiffre d’affaires de 945,2 millions $, selon Thomson Reuters Eikon.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street avance, Apple et Microsoft en forme

Mis à jour à 17:38 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La hausse du secteur technologique et de plusieurs de ses grands noms a soutenu Wall Street.

Titres en action: Ferrari, Bausch Health (Valeant), HSBC, Suzuki

Mis à jour à 10:51 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les centres de congrès veulent profiter des nouvelles règles

Depuis lundi, Québec permet aux centres de congrès d’accueillir un maximum de 250 personnes sous leur toit.