Bell achète le promoteur du Grand Prix de Formule 1 du Canada

Publié le 30/04/2021 à 08:11

Bell achète le promoteur du Grand Prix de Formule 1 du Canada

Publié le 30/04/2021 à 08:11

Par La Presse Canadienne

Le Grand Prix du Canada a été annulé pour une deuxième année de suite en raison de la COVID-19. (Photo: Paul Chiasson pour La Presse Canadienne)

Bell a conclu une entente en vue d’acquérir le promoteur du Grand Prix de Formule 1 du Canada, une transaction qui, selon elle, apportera la stabilité financière de la course.

Les conditions financières de l’entente pour l’acquisition de Groupe de course Octane n’étaient pas immédiatement disponibles.

Le Grand Prix du Canada a été annulé pour une deuxième année consécutive plus tôt cette semaine en raison des mesures sanitaires liées à la COVID-19, mais les responsables ont annoncé que le contrat pour l’événement montréalais avait été prolongé de deux ans.

La prolongation assure la tenue de la course à Montréal jusqu’en 2031.

Bell dit qu’elle s’assurera que les billets vendus pour la course de 2020 seront valides pour l’édition 2022, ou remboursés si les détenteurs de billets le préfèrent.

Les réseaux sportifs TSN et RDS de Bell Média sont partenaires de la Formule 1 et ont annoncé l’an dernier une prolongation des droits de diffusion du championnat mondial de Formule 1 jusqu’en 2024.

 

Sur le même sujet

Pierre Karl Péladeau se désintéresse d'Air Transat

13/05/2021 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Il se désole que son offre, à 5 $ par action, n’ait pas été présentée aux actionnaires d’Air Transat.

Pierre Karl Péladeau lance une nouvelle salve contre Bell

Bell est « dans une situation permanente de conflit d’intérêts, incapable de pouvoir adéquatement nous rémunérer ».

À la une

«On réinvestit dans la croissance pour capter les occasions qui se multiplient», Patrick Decostre, PDG de Boralex

Patrick Decostre, PDG de Boralex, a répondu à nos questions sur ses nouvelles orientations stratégiques et financières.

Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Cette croissance se fera d’abord par la multiplication de son empreinte dans le solaire et aux États-Unis.

Boralex se lance dans le partage de terrains pour le solaire

14/06/2021 | François Normand

Comme les terrains sont rares, le producteur d'énergie verte se lance dans l’agrivoltaïsme avec la française Sun’Agri.