Banques : une évaluation de temps de crise


Édition du 23 Janvier 2016

La chute de 9 % des banques canadiennes en 2015 arrive au septième rang des pires glissades en 50 ans. Depuis le début de 2016, les actions des banques ont perdu 7 % de plus. Sans prédire le creux ultime, trois analystes jugent qu'elles ont une évaluation très attrayante. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?

Goldman reporte à 2020 sa feuille de route

15/04/2019 | AFP

Cette diversification intervient après des résultats en demi-teinte au premier trimestre.

À la une

À surveiller : Slack, CP et Cogeco

Il y a 46 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Slack, CP et Cogeco? Voici quelques recommandations d'analystes.

Start-up: Sonder veut devenir l'hôtelier du 21e siècle

L’idée est d'avoir la même taille que Marriott dans la prochaine décennie, dit le PDG de Sonder, Francis Davidson.

Bourse: Wall Street près de l'équilibre à l'ouverture

Mis à jour il y a 5 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Mardi, la séance était hésitante au lendemain de nouveaux records.