Avec le rachat géant de Speedway, 7-Eleven met le turbo aux États-Unis

Publié le 03/08/2020 à 08:51

Avec le rachat géant de Speedway, 7-Eleven met le turbo aux États-Unis

Publié le 03/08/2020 à 08:51

Par AFP
Une station-service Speedway.

(Photo: Getty images)

Le géant japonais des  magasins de proximité Seven & i Holdings (7-Eleven) a annoncé lundi un accord pour acquérir la chaîne américaine de stations-service Speedway pour 21 milliards de dollars américains, la plus grande acquisition de son histoire.

Seven & i Holdings va mettre la main sur environ 3 900 boutiques Speedway, jusqu'à présent propriété de l'américain Marathon Petroleum. Cela va porter à environ 14 000 le nombre de supérettes du groupe japonais dans sa zone Amérique du Nord, selon un communiqué.

«Cette acquisition est la plus grande de l'histoire de notre entreprise et va nous permettre de continuer à croître et à diversifier notre présence aux États-Unis, particulièrement dans le Midwest et sur la côte Est», a déclaré dans le communiqué Joe DePinto, PDG de la branche internationale de 7-Eleven, basée aux États-Unis.

Cette transaction a toutefois été mal accueillie lundi à la Bourse de Tokyo, du fait de son prix jugé élevé par les investisseurs comparé à un excédent brut d'exploitation (BAIIA) d'environ 1,5 milliard de dollars par an pour Speedway.

Le moment choisi pour signer cette transaction paraissait aussi hasardeux aux yeux des investisseurs, alors que l'épidémie de coronavirus continue de faire rage aux États-Unis et risque de ralentir sérieusement la reprise économique dans le pays.

L'action Seven & Holdings a ainsi clôturé lundi en baisse de 4,8% à 3.052 yens à la Bourse de Tokyo, après avoir lâché plus de 8% en matinée, et alors que l'indice vedette Nikkei s'est au contraire nettement apprécié (+2,24%).

 

Marché japonais saturé

Cette acquisition était dans les cartons il y a plusieurs mois déjà mais les négociations entre Seven & i Holdings et Marathon Petroleum avaient capoté en mars face aux incertitudes liées à la pandémie et au prix élevé demandé, selon les médias.

Mais Speedway était aussi convoité par le canadien Alimentation Couche-Tard, leader des commerces de proximité en Amérique du Nord (enseignes Corner Store, Circle K et Holiday aux États-Unis), ce qui aurait poussé Seven & Holdings à changer d'avis, selon l'agence Bloomberg.

Par ailleurs, cette acquisition fait sens pour le groupe nippon, confronté à la saturation du marché des supérettes de proximité (konbini) au Japon, où la croissance du secteur est faible et la démographie déclinante.

«Le marché japonais des supérettes arrive à sa limite alors que la population vieillit», a commenté Hiroaki Watanabe, un analyste spécialiste du secteur cité par Bloomberg.

«Il y aura aux États-Unis un impact à court terme du coronavirus mais à long terme la population américaine va continuer d'augmenter», a-t-il ajouté.

Sur son dernier exercice annuel, clos fin février, Seven & i Holdings a réalisé un chiffre d'affaires mondial de 6.644,3 milliards de yens (plus de 53 milliards d'euros), en repli de 2% sur un an.

Ses activités nord-américaines pesaient environ 40% de ses ventes mondiales en 2019/20.

 

Synergies

Au total le groupe compte plus de 70 000 magasins dans le monde entier, dont 50 000 en dehors du Japon, essentiellement franchisés, notamment en Amérique du Nord, en Chine et ailleurs en Asie.

Avec Speedway, 7-Eleven prévoit d'atteindre entre 475 et 575 millions de dollars de synergies à partir de la troisième année après la finalisation de l'acquisition, ainsi que trois milliards de dollars de déductions fiscales et cinq milliards de dollars de recettes liées à des contrats de cessions-bail.

En vertu de son accord avec Seven & i Holdings, Marathon Petroleum continuera de fournir le carburant des stations-service Speedway au cours des 15 prochaines années.

La transaction, qui sera réglée en numéraire, devrait être bouclée au premier trimestre 2021, selon le communiqué.

Par conséquent l'opération aura «un impact mineur» sur les résultats 2020/21 de Seven & i Holdings mais va selon lui «contribuer à l'amélioration de la performance financière du groupe à moyen et long terme».

En 2017 Seven & i Holdings s'était déjà renforcé aux États-Unis en rachetant pour 3,3 milliards de dollars les stations-service et commerces de proximité d'un autre groupe américain, Sunoco LP.


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Bourse: Wall Street minée par la hausse de cas de COVID-19

Mis à jour le 21/09/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a entamé la semaine en repli lundi, après trois baisses hebdomadaires consécutives.

Titres en action: Unilever, Microsoft, Lufthansa, HSBC

Mis à jour le 21/09/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

21/09/2020 | LesAffaires.com et AFP

« Les investisseurs restent indécis quant à la marche à suivre ».