Aphria revoit ses prévisions à la baisse

Publié le 14/01/2020 à 11:53

Aphria revoit ses prévisions à la baisse

Publié le 14/01/2020 à 11:53

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le producteur de cannabis Aphria (APHA) a réduit ses prévisions pour la nouvelle année, toute en affichant une perte pour son plus récent trimestre.

Aphria s’attend maintenant à réaliser des revenus nets d’entre 575 millions $ et 625 millions $ et un bénéfice ajusté avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement d’entre 35 millions $ et 42 millions $.

En comparaison, Aphria visait en octobre des revenus nets d’entre 650 millions $ et 700 millions $ et un bénéfice ajusté avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement d’entre 88 millions $ et 95 millions $.

Aphria a annoncé ses révisions en marge de la publication de ses résultats du plus récent trimestre, clos le 30 novembre. L’entreprise de Leamington, en Ontario, a affiché une perte nette de 7,9 millions, soit 3 cents par action, ce qui se comparait à un bénéfice de 54,8 millions $, ou 22 cents par action, pour le même trimestre un an plus tôt.

Les revenus nets du deuxième trimestre d’Aphria ont totalisé 120,6 millions $, en hausse par rapport à ceux de 21,7 millions $ réalisés un an plus tôt.

Aphria a aussi annoncé qu’Irwin Simon deviendrait le chef de la direction de l’entreprise. M. Simon, qui est aussi le président d’Aphria, était chef de la direction par intérim depuis février dernier.

 


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: Wall Street s'est resaisi au lendemain d'un recul

Mis à jour à 16:51 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le nouveau virus chinois a fortement inquiété les marchés la veille.

Évitez la Chine à moins que cela ne soit «essentiel», dit le CPQ

Des solutions alternatives permettent de rester en contact à distance avec ses fournisseurs ou ses clients.

Les sociétés canadiennes commencent à ressentir l'impact du coronavirus

Elles annulent leurs voyages et voient la valeur de leurs actions glisser.