Aphria revoit ses prévisions à la baisse

Publié le 14/01/2020 à 11:53

Aphria revoit ses prévisions à la baisse

Publié le 14/01/2020 à 11:53

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le producteur de cannabis Aphria (APHA) a réduit ses prévisions pour la nouvelle année, toute en affichant une perte pour son plus récent trimestre.

Aphria s’attend maintenant à réaliser des revenus nets d’entre 575 millions $ et 625 millions $ et un bénéfice ajusté avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement d’entre 35 millions $ et 42 millions $.

En comparaison, Aphria visait en octobre des revenus nets d’entre 650 millions $ et 700 millions $ et un bénéfice ajusté avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement d’entre 88 millions $ et 95 millions $.

Aphria a annoncé ses révisions en marge de la publication de ses résultats du plus récent trimestre, clos le 30 novembre. L’entreprise de Leamington, en Ontario, a affiché une perte nette de 7,9 millions, soit 3 cents par action, ce qui se comparait à un bénéfice de 54,8 millions $, ou 22 cents par action, pour le même trimestre un an plus tôt.

Les revenus nets du deuxième trimestre d’Aphria ont totalisé 120,6 millions $, en hausse par rapport à ceux de 21,7 millions $ réalisés un an plus tôt.

Aphria a aussi annoncé qu’Irwin Simon deviendrait le chef de la direction de l’entreprise. M. Simon, qui est aussi le président d’Aphria, était chef de la direction par intérim depuis février dernier.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour le 07/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street baissait vendredi midi, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour le 07/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.