Aphria perd son chef de la direction et un de ses cofondateurs

Publié le 11/01/2019 à 14:17

Aphria perd son chef de la direction et un de ses cofondateurs

Publié le 11/01/2019 à 14:17

Par La Presse Canadienne
Quelqu'un cultive du cannabis.

(Photo: 123rf)

Le producteur de cannabis Aphria (APHA) a annoncé vendredi que son chef de la direction, Vic Neufeld, et son cofondateur, Cole Cacciavillani, quitteraient leur poste au sein de l’équipe de direction, mais continueraient d’être membres de son conseil d’administration.

M. Neufeld a indiqué que lui et M. Cacciavillani entameraient immédiatement le processus de transition, et qu’au moment approprié, ils délaisseraient tous deux leur poste de direction chez Aphria.

Aphria a été ciblée, l’automne dernier, par le rapport d’une firme spécialisée dans la vente à découvert, qui soulevait certains doutes sur ses acquisitions en Colombie, en Argentine et en Jamaïque. Aphria a rejeté les accusations de malveillance, tout en formant un comité spécial d’administrateurs indépendants pour étudier les détails du rapport.

Aphria a aussi reçu, à la fin de l’an dernier, une offre d’achat hostile de la part de Xanthic Biopharma, une entreprise américaine de l’Ohio dont les activités sont exploitées sous la bannière Green Growth Brands. Aphria a rejeté cette offre en faisant valoir qu’elle était trop faible.

L’entreprise a affiché vendredi des revenus de 21,7 millions $ pour son deuxième trimestre, qui a été marqué par la légalisation du cannabis récréatif au Canada. Lors de la même période un an plus tôt, son chiffre d’affaires avait été de 8,5 millions $.

Aphria a en outre engrangé un profit de 54,8 millions $, soit 22 cents par action, pour le trimestre clos le 30 novembre, comparativement à un profit de 6,5 millions $, ou 5 cents par action, un an plus tôt.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

À la une

Pourquoi le risque d'une guerre avec l'Iran est faible

22/06/2019 | François Normand

ANALYSE - Les tensions sont vives, mais ni Washington ni Téhéran ont intérêt à déclencher une guerre. Voici pourquoi.

Bourse: les années nous enseignent ce que les jours ignorent

21/06/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Depuis combien de temps investissez-vous en Bourse?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

21/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?