Aphria perd son chef de la direction et un de ses cofondateurs

Publié le 11/01/2019 à 14:17

Aphria perd son chef de la direction et un de ses cofondateurs

Publié le 11/01/2019 à 14:17

Par La Presse Canadienne
Quelqu'un cultive du cannabis.

(Photo: 123rf)

Le producteur de cannabis Aphria (APHA) a annoncé vendredi que son chef de la direction, Vic Neufeld, et son cofondateur, Cole Cacciavillani, quitteraient leur poste au sein de l’équipe de direction, mais continueraient d’être membres de son conseil d’administration.


M. Neufeld a indiqué que lui et M. Cacciavillani entameraient immédiatement le processus de transition, et qu’au moment approprié, ils délaisseraient tous deux leur poste de direction chez Aphria.


Aphria a été ciblée, l’automne dernier, par le rapport d’une firme spécialisée dans la vente à découvert, qui soulevait certains doutes sur ses acquisitions en Colombie, en Argentine et en Jamaïque. Aphria a rejeté les accusations de malveillance, tout en formant un comité spécial d’administrateurs indépendants pour étudier les détails du rapport.


Aphria a aussi reçu, à la fin de l’an dernier, une offre d’achat hostile de la part de Xanthic Biopharma, une entreprise américaine de l’Ohio dont les activités sont exploitées sous la bannière Green Growth Brands. Aphria a rejeté cette offre en faisant valoir qu’elle était trop faible.


L’entreprise a affiché vendredi des revenus de 21,7 millions $ pour son deuxième trimestre, qui a été marqué par la légalisation du cannabis récréatif au Canada. Lors de la même période un an plus tôt, son chiffre d’affaires avait été de 8,5 millions $.


Aphria a en outre engrangé un profit de 54,8 millions $, soit 22 cents par action, pour le trimestre clos le 30 novembre, comparativement à un profit de 6,5 millions $, ou 5 cents par action, un an plus tôt.

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Six mois après la légalisation du cannabis, le marché noir résiste

16/04/2019 | AFP

«Je continue d’acheter auprès de mon “dealer“ parce que le prix du cannabis légal est scandaleux», dit un consommateur.

Huit producteurs de pot québécois s'associent

L'Association québécoise de l'industrie du cannabis veut avoir une voix dans le débat sur l'encadrement du cannabis.

À la une

Newtrax : l'Internet des objets au service de l'industrie minière

18/04/2019 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. La société conçoit des systèmes qui permettent de mesurer en temps réel différents paramètres.

Les PME en quête de solutions au salon Connexion

18/04/2019 | Alain McKenna

Au Québec, plusieurs entreprises investissent dans le numérique, mais on sent un manque d’engagement clair.

Passionnés et ti-clins de l'immobilier

Édition de Avril 2019 | Daniel Germain

De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l'immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et ...