Aide financière à Bombardier: le Brésil dépose une plainte à l'OMC

Publié le 08/02/2017 à 11:37

Aide financière à Bombardier: le Brésil dépose une plainte à l'OMC

Publié le 08/02/2017 à 11:37

Par La Presse Canadienne

Le Brésil a officiellement déposé une plainte contre le Canada à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), mercredi, pour l'octroi de subventions au secteur aéronautique, quelques heures seulement après que le gouvernement Trudeau eut octroyé un prêt sans intérêt de 372,5M$ à Bombardier (Tor., BBD.B).

Dans un communiqué, les autorités brésiliennes, qui ciblent particulièrement le programme de l'avion commercial CSeries, confirment avoir demandé des consultations dans le cadre du système de règlement des différends de l'OMC.

Le Brésil estime que les «subventions canadiennes affectent artificiellement les conditions de la compétitivité internationale du secteur» et que le Canada ne respecte pas ses obligations à l'égard de l'organisation internationale régissant le commerce international entre les pays.

L'avionneur brésilien Embraer, un des principaux rivaux du constructeur québécois d'avions et de trains, dit appuyer la décision du Brésil d'exiger des consultations.

À lire: Sauvetage de Bombardier: le canot de Québec, le gilet d'Ottawa

Le pays sud-américain menaçait depuis plusieurs mois de se tourner vers l'OMC, notamment en raison des investissements d'environ 2,5 milliards $ US effectués par le gouvernement du Québec ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans Bombardier.

De son côté, la multinationale québécoise avait déjà affirmé que ces investissements étaient «complètement conforme» à toutes les règles de l'OMC.

Après plus d'un an de discussions, le gouvernement Trudeau a annoncé mardi soir l'octroi d'un prêt de 372,5M$ à Bombardier, ce qui était bien en deçà de la demande de 1 milliard $ US déposée par l'entreprise en décembre 2015.

Présent à la conférence de presse, le ministre fédéral Commerce international, François-Philippe Champagne, s'était montré prêt à défendre la décision de son gouvernement, lorsque questionné sur les critiques du Brésil.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Stella-Jones: Brian McManus part l’esprit tranquille

Entrevue. Le PDG explique les raisons de son départ et ce qu’il voit pour Stella-Jones pour la suite.

Immobilier: un bon 2e trimestre malgré un mois de juin moins éclatant

Il y a 51 minutes | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En juin, les ventes de propriétés résidentielles ont reculé par rapport à la même période l'an dernier.

Desjardins: une protection numérique permanente offerte à tous les membres

Mis à jour à 11:27 | La Presse Canadienne

L’affaire se transportera également à Ottawa, lundi après-midi.