6000%: c'est le gain de la meilleure entrée en Bourse de 2016

Publié le 13/10/2016 à 12:04

6000%: c'est le gain de la meilleure entrée en Bourse de 2016

Publié le 13/10/2016 à 12:04

Par lesaffaires.com

Le titre a effectué un bond de 6000% depuis son entrée en Bourse.

Imaginez participer à un premier appel public à l’épargne (PAPE) et que le titre multiplie sa valeur par plus de soixante en quelques mois. Ce gain ahurissant attise votre envie de vous enrichir rapidement n’est-ce pas? Or, les raisons qui ont poussé l’action du groupe hongkongais Luen Wong Group Holdings vers la stratosphère incitent toutefois à la plus grande prudence.

L’action de la société d’ingénierie Luen Wong Group Holdings a grimpé de 1438% à son premier jour de négociation, en avril. Elle s’est depuis appréciée de 6715% par rapport à son prix d’émission, raconte Bloomberg.

L’explosion du titre lui confère une valeur boursière de 2,9 milliards de dollars américains. L’an dernier, la société avait enregistré des revenus de 41 millions de dollars américains (M$US) et un bénéfice de 1,1M$US. Le titre se négocie ainsi à plus de 1900 fois le bénéfice réalisé l’an dernier.

Cette ascension ne repose pas sur des facteurs fondamentaux, mais plutôt sur des anomalies de ce marché boursier. À la Bourse de Hong Kong, note Bloomberg, les mouvements en montagnes russes sont monnaie courante et sont le fruit des incitatifs que peuvent avoir certains courtiers de la Chine continentale à négocier les titres hongkongais qui ont un nombre restreint d’actions en circulation. Les deux fondateurs de Luen Wong Group contrôlent en effet 75% des actions en circulation de l’entreprise.

Francis Lun, chef de la direction de la firme de courtage Geo Securities, recommande aux petits investisseurs de rester à l’écart du titre.

Ce n’est pas la seule histoire du genre intervenue à la Bourse de Hong Kong. Selon la Securities and Futures Commission, 56 entreprises qui ont réalisé un PAPE entre 2013 et 2015 ont vu leur valeur monter de plus de 1000% dans les six premiers mois comme société cotée en Bourse, cela, même si 39 d’entre elles étaient déficitaires.

Un peu à l’image de la Bourse de croissance canadienne, la Bourse réservée aux sociétés de petites capitalisations de Hong Kong, la Growth Entreprise Market ou GEM, est un terreau fertile à la volatilité extrême.

Il y a probablement très peu d’investisseurs québécois qui s’intéressent à cette Bourse de croissance asiatique. Cela dit, l’histoire mise de l’avant par Bloomberg nous sert une belle mise en garde quant à la tentation d’investir sur des marchés qui ressemblent davantage à un far west qu’à une réelle Bourse.

À suivre dans cette section

À la une

À surveiller: Lyft, Air Canada et Dollarama

Il y a 22 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Lyft, Air Canada et Dollarama? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de voitures ont chuté de 44% en mai au pays

Il s’agit malgré tout d’une amélioration comparativement à l’effondrement de 74,6 % du marché en avril.

Bourse: Wall Street monte à l'ouverture

Il y a 30 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.