2012 va-t-elle être pire que 2011?

Publié le 31/10/2011 à 09:43, mis à jour le 04/11/2011 à 12:06

2012 va-t-elle être pire que 2011?

Publié le 31/10/2011 à 09:43, mis à jour le 04/11/2011 à 12:06

Par Olivier Schmouker

Angel Gurria, secrétaire-général de l'OCDE, ne porte pas de lunettes roses. Bloomberg.

L'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) a sabré dans ses prévisions de croissance pour 2012, en particulier concernant les Etats-Unis et la zone euro. Du coup, elle exhorte les dirigeants du G20 à agir vite «pour restaurer la confiance» et «éviter une sévère contraction des économies développées».

Ainsi, les experts de l’OCDE ont réduit leurs prévisions de croissance pour la zone euro à 0,3% (contre 2% en mai) et à 1,8% (contre 3,1%) pour les Etats-Unis. C’est ce qui est indiqué. Dans une note publiée en prévision du sommet du G20, les 3 et 4 novembre, à Cannes, en France.

L'Organisation estime qu'une détérioration des conditions financières de l'ordre de celle constatée durant la récession de 2008-2009 pourrait entraîner une baisse pouvant aller jusqu'à 5% du produit intérieur brut (PIB) de plusieurs économies de l'OCDE d'ici le premier semestre de 2013. C’est bien simple, pour l'ensemble des pays du G20, elle prévoit désormais une croissance de 3,8% en 2012 et de 4,6% en 2013, et ce, grâce aux marchés émergents et à la Chine (+8,6% en 2012 et +9,5% en 2013).

L’Organisation appelle donc les dirigeants du G20 à prendre des mesures «audacieuses» pour calmer les turbulences des marchés et montrer qu'ils peuvent mettre en oeuvre des réformes structurelles face à la crise de la dette. D’ailleurs, si les mesures annoncées lors du sommet européen de mercredi dernier sont efficacement mises en oeuvre et capables de restaurer la confiance, la croissance pourrait se révéler meilleure que prévu, considèrent les experts de l’OCDE.

Avec Reuters.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

FNB: une bonne idée qui est allée trop loin?

BLOGUE INVITÉ. Cette innovation financière pourrait constituer une source d'opportunités pour les investisseurs valeur.

Comment définir le risque?

BLOGUE INVITÉ. Parfois, ce qui compte vraiment n’est pas toujours facile à comptabiliser!

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?