14 conseils pour faire de 2014 votre meilleure année en Bourse


Édition du 18 Janvier 2014

14 conseils pour faire de 2014 votre meilleure année en Bourse


Édition du 18 Janvier 2014

Le début d'une nouvelle année est propice aux résolutions de toute sorte qui ont généralement la vie courte. C'est pourquoi je vous propose à la place 14 conseils dont l'application peut faire en sorte que la richesse l'emporte sur la pauvreté. Mon choix a été guidé par cette simple question : qu'est-ce qui peut aider le plus, et le plus vite possible, le plus grand nombre de mes lecteurs ?

1- Ne confondez pas un titre dont le ratio cours/bénéfice est peu élevé avec une aubaine

Si investir était aussi simple que d'acheter des titres statistiquement peu chers (ratios cours/bénéfice, cours/valeur comptable, etc.), la majorité des investisseurs seraient riches. Une vraie aubaine est un titre qui se vend 10 $ aujourd'hui et qui se vendra 100 $ dans 5 ou 10 ans. Cela veut dire qu'il faut trouver des titres dont les perspectives sont nettement supérieures à ce que reflètent leurs cours. L'analyse doit commencer par les perspectives et finir par le prix, et non l'inverse.

2- «Le temps est votre ami ; vos émotions, vos ennemis»

Cette citation, du fondateur de Vanguard, John Bogle, vous oblige à faire face à votre nature. En effet, si vous êtes comme la plupart des êtres humains, vous voulez des résultats rapidement et vous êtes esclave de vos émotions. Or, la recette du succès en Bourse est exactement fondée sur le contraire : s'enrichir tranquillement en évitant les émotions fortes et nuisibles, comme la peur et l'avidité.

3- Le rendement en dividende c'est bien, mais c'est le rendement total qui compte

C'est une erreur de se laisser hypnotiser par un rendement en dividende élevé. Ce qui vous enrichira à long terme, c'est l'appréciation de votre capital.

4- Il n'y a pas de raccourcis ; le secret est d'y mettre des heures et des heures, animé par la passion

Je sais, c'est contrariant de se faire dire qu'il faut travailler et qu'il n'y a pas de formule magique pour faire beaucoup d'argent vite sans se fatiguer. Mais je ne m'appelle pas Aladin. La vérité, c'est que vous devez être passionné par la Bourse pour réussir. Car c'est seulement la passion qui vous poussera à y mettre le temps et les efforts sans compter.

5- Apprenez une leçon à chacune de vos erreurs

La réalité de l'investisseur, c'est qu'il fera souvent des erreurs. La clé, toutefois, c'est de faire tous les efforts nécessaires pour tirer une leçon de chacune de ses erreurs. Cela implique de revoir en détail ce placement pour comprendre ce qui s'est passé. Ce sera douloureux, mais salutaire au final.

6- Avant d'acheter un article, calculez son coût total de possession, y compris ce que vaudrait ce capital dans 10 ans s'il était investi à un rendement de 10 %

L'investisseur sait compter. Il sait donc que, s'il dépense 40 000 $ sur une automobile, ce capital vaudrait probablement 100 000 $ dans 10 ans s'il était investi intelligemment en Bourse. C'est le vrai coût de son auto neuve. Et prenez l'habitude de compter toutes les dépenses connexes de vos nouveaux bidules (entretien, financement, assurances, etc.), ce que j'appelle le coût total de possession.

7- Si vous avez de la difficulté à comprendre les états financiers des entreprises, suivez un cours de comptabilité

En parlant avec de nombreux investisseurs, j'ai compris il y a plusieurs années que leur grande faiblesse est qu'ils ne comprennent pas vraiment la comptabilité. Un ou deux cours régleront ce problème pour de bon.

8- Souvenez-vous que les Bernie Madoff ont un point commun : ils n'ont jamais de mauvaise année

Si vous rencontrez un conseiller ou un gestionnaire qui se vante de n'avoir jamais eu de mauvaise année, sauvez-vous !

9- Ce n'est pas parce qu'un titre se vend sous 1 $ qu'il est une aubaine

On reconnaît le néophyte en Bourse par sa propension à penser qu'il a plus de chances de doubler son capital en achetant un titre à 0,50 $ qu'un titre à 50 $. C'est exactement l'inverse, alors ne vous laissez pas prendre.

10- Les sociétés révolutionnaires ne feront pas de révolution dans votre portefeuille

Évitez comme la peste les titres qui auraient supposément un produit révolutionnaire, mais pas encore de revenus ni de bénéfices.

11- Le risque d'être investi en Bourse est nettement inférieur à celui de ne pas l'être

Oui, avoir des actions dans son portefeuille comporte des risques. Toutefois, ne pas en avoir du tout est encore plus risqué, parce que vous vous exposez à vous appauvrir à long terme.

12- Warren Buffett a déjà déclaré que la diversification était une protection contre l'ignorance. C'est pourquoi vous en avez bien besoin

Avant de pouvoir concentrer votre capital dans une poignée de titres, il faut avoir atteint un niveau de maîtrise de la Bourse hors du commun. Ne soyez donc pas pressé !

13- Investir dans vos connaissances est votre meilleur placement

Travaillez continuellement à parfaire vos connaissances financières. C'est le chemin certain vers l'enrichissement.

14- Connaissez à fond les sociétés dans votre portefeuille et la raison pour laquelle vous êtes actionnaire

Ce conseil, de Peter Lynch, est la base du placement intelligent. Au cas où vous ne voudriez pas suivre cette discipline, vous auriez avantage à investir uniquement dans des FNB ou des fonds communs.

Si vous appliquez ces 14 conseils, j'ai confiance que 2014 sera votre meilleure année. C'est ce que je vous souhaite sincèrement.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.