1 Américain sur 6 souffre de la faim

Publié le 24/11/2009 à 12:22

1 Américain sur 6 souffre de la faim

Publié le 24/11/2009 à 12:22

Par Olivier Schmouker

Le paradoxe, c'est que les États-Unis sont la pays de l'obésité. Photo : Bloomberg.

Les Etats-Unis ont l’image du pays de l’opulence et de l’obésité, et pourtant 1 Américain sur 6 a du mal à manger à sa faim, selon le département de l’Agriculture.

Ainsi, quelque 50 millions d'Américains ont eu des difficultés à se nourrir en quantité suffisante en 2008, un nombre record depuis la première étude fédérale sur l'insécurité alimentaire, il y a 14 ans. L'année précédente, 36,2 millions de personnes étaient concernées, dont un tiers de façon occasionnelle.

Ce bond résulte en grande partie de la récession économique qui a frappé de plein fouet les Etats-Unis l’an dernier. Sont particulièrement touchés par la faim les foyers monoparentaux, les Noirs et les Hispaniques, selon le rapport fédéral.

À noter qu’il ne s'agit pas de la faim telle qu’on la voit souvent dans les médias à propos de pays souffrant de pauvreté (Afrique, etc.), montrant des enfants squelettiques au ventre ballonné, mais simplement de personnes disant ne pas pouvoir manger à leur faim.

Le paradoxe, c’est que les Etats-Unis croulent sous la nourriture : une récente étude de l'Université d'Arizona indique qu'un foyer américain gâche en moyenne 14% de ses achats alimentaires…

Avec AFP.

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.