Malgré un record sur le S&P 500, Wall Street reste prudente après le sommet Trump-Xi

Publié le 02/07/2019 à 06:59

Malgré un record sur le S&P 500, Wall Street reste prudente après le sommet Trump-Xi

Publié le 02/07/2019 à 06:59

Par AFP

À Wall Street, l'indice S&P 500 a battu un record à la clôture lundi, bien que la Bourse dans son ensemble soit restée très prudente sur le bilan à tirer de la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,77% à 2.964,33 points.

L'indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,44%, à 26.717,43 points.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 1,06%, à 8.091,16 points.

«C'est une très bonne chose d'entendre que la crainte s'est dissipée à court terme», a réagi Nate Thooft de Manulife AM. «Mais l'incertitude est toujours très présente.»

Les présidents Donald Trump et Xi Jinping ont évité le pire en décrétant samedi une trêve dans leur guerre commerciale, à l'issue d'une rencontre des deux hommes en marge d'un G20 à Osaka.

Huawei

Sensibles à la bonne santé de l'économie internationale, les valeurs technologiques ont été à l'honneur: Amazon a pris 1,51%, Alphabet 1,58%, et Microsoft 1,28%. Les valeurs chinoises cotées à Wall Street également: JD.com a gagné 2,97% et Alibaba 3,30%.

Sensible au commerce entre les deux pays, Caterpillar a pris 0,23%.

Les fabricants américains de semi-conducteurs ont avancé également, Nvidia prenant 1,18% et Micron Technology 3,94%, bien loin toutefois de leurs plus hauts en cours de séance.

Ces valeurs ont été particulièrement ragaillardies par l'assouplissement de la position de l'administration Trump quant à sa décision récente d'interdire aux sociétés américaines de vendre des composants technologiques à l'équipementier chinois Huawei.

Mais peu de détails ont été donnés sur ce sujet, et pas davantage sur le reste. «Il n'y a aucune date précise quant aux prochaines négociations et aucun point d'accord sur les sujets qui fâchent», a estimé Nate Thooft, expliquant selon lui des gains moins conséquents à la clôture.

La prudence a également été observée à Wall Street après la publication en cours de séance d'un indicateur américain sur l'activité du secteur manufacturier. Sa croissance a encore ralenti en juin pour atteindre son plus bas niveau depuis octobre 2016.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt à dix ans sur la dette américaine avançait, à 2,03% contre 2,00% vendredi à la clôture.

Parmi les autres valeurs du jour, Apple a gagné 1,83%. Aidée, tout comme la plupart des valeurs du secteur technologique, par les développements positifs autour de la guerre commerciale, la marque à la pomme a en outre décidé de transférer la production d'un de ses modèles d'ordinateurs, le nouveau Mac Pro, des Etats-Unis vers la Chine, a rapporté vendredi le Wall Street Journal.

Berkshire Hathaway a pris 0,68%. Le milliardaire américain Warren Buffett, quatrième fortune mondiale, va céder l'équivalent de 3,6 milliards de dollars d'actions de sa holding à cinq fondations caritatives, dont celle de Bill et Melinda Gates, a indiqué le groupe lundi.

À suivre dans cette section


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:49 | LesAffaires.com et AFP

La Réserve fédérale américaine devrait laisser ses taux inchangés, mercredi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

28/01/2020 | LesAffaires.com et AFP

«Les investisseurs sont inquiets face à cette crise sanitaire.»

À la une

Le leadership selon un aumônier et coach de vie

11:38 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Une équipe a besoin de combiner les forces de leaders bruyants et discrets croit Lorenzo Della Foresta.

Le prochain président de la CPDQ a été choisi par Québec

Mis à jour il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

Le gouvernement Legault a arrêté son choix sur Charles Émond pour succéder à Michael Sabia à la tête de la CDPQ.

Air Canada annule des vols vers la Chine en raison du coronavirus

Air Canada annule des vols vers la Chine, les voyageurs ébranlés par l'épidémie de coronavirus reportant leurs voyages.