Les marchés boursiers sont-ils plus volatils aujourd'hui que par le passé ?


Édition du 28 Mai 2016

Les marchés boursiers sont-ils plus volatils aujourd'hui que par le passé ?


Édition du 28 Mai 2016

[Photo : Bloomberg]

Les derniers mois ont été fort turbulents à la Bourse. Êtes-vous de ceux qui se demandent si les marchés sont aujourd'hui plus volatils que par le passé ?

En apparence, ça semble être le cas.

Quelques exemples.

Depuis août 2015, la Bourse américaine s'est repliée d'au moins 10 % à deux reprises.

Après les deux premières semaines de janvier, les actions américaines (mesurées par l'indice S & P 500) étaient en baisse de 8 % ; elles ont terminé le mois en recul de 5 %, ce qui en a fait le neuvième pire mois de janvier depuis 1926. À la mi-mars, le S & P 500 était revenu à son niveau du début de 2016 (et y est toujours), car si la volatilité est restée forte, elle était cette fois positive !

Où que vous soyez, la technologie vous permet maintenant de suivre vos placements en Bourse à tout moment de la journée. En parallèle, les médias transmettent les nouvelles économiques et financières en continu. Quand vous observez le marché boursier sur une base quotidienne ou même hebdomadaire, nul doute que la volatilité est supérieure à ce qu'elle était il y a 50 ans, voire 20 ans.

Cependant, pour quiconque investit à long terme et se demande si le marché est plus volatil d'une année à l'autre, la réponse est non. Bien que cela semble étonnant, les fluctuations annuelles observées depuis le début des années 2000 sont assez semblables à celles des années 1950 ou 1970.

En réalité, le marché boursier tranquille n'a jamais existé. Une des raisons qui nous portent à croire que les marchés étaient moins volatils dans le passé, c'est que nous en connaissons les rendements. Par exemple, nous savons que les actions ont bien fait dans les années 1950 et 1960. Nous tenons donc pour acquis que les marchés étaient calmes. Or, en 1955, la Bourse américaine a reculé de 5 % pendant un mois, augmenté de 7 % le mois suivant, baissé ensuite de 3 % pour enfin reprendre 5 %. Pourtant, les transactions à haute fréquence n'existaient pas encore !

Voici trois règles à retenir à propos de la volatilité des marchés

1. Malgré des fluctuations quotidiennes aujourd'hui plus prononcées, c'est aux mouvements à plus long terme que vous devez vous intéresser, et à cet égard, les marchés boursiers se comportent comme ils l'ont toujours fait.

2. En raison des phases de correction et de marché baissier, les investisseurs obtiennent une prime de risque pour avoir conservé leurs actions, car éventuellement, les marchés repartent à la hausse.

3. L'équilibre entre les actions et des actifs moins risqués comme les titres à revenu fixe et les liquidités permet d'atténuer l'impact des périodes difficiles en Bourse. C'est pourquoi les décisions relatives à votre répartition d'actif sont aussi importantes.

Hélène Gagné, F.Adm.A., est gestionnaire de portefeuille chez Gestion privée PEAK (une division de Valeurs mobilières PEAK) Pl. Fin. et conseillère en sécurité financière chez Gagné, Morin & Associés M.T.L. Elle est l'auteure du livre Votre retraite crie au secours.

À la une

Lithium en territoire cri: une mine qui divise et ravive de vieilles blessures

La région autour de Nemaska possèderait l‘un des plus grands gisements de spodumène au monde.

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

04/02/2023 | François Normand

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.