Les marchés : une journée sans grand mouvement pour les bourses

Publié le 23/06/2010 à 16:20

Les marchés : une journée sans grand mouvement pour les bourses

Publié le 23/06/2010 à 16:20

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

Les marchés nord-américains ont connu une journée sans grand mouvement mercredi.

Pourtant, quelques mauvaises nouvelles auraient pu affecter davantage les bourses, souligne Steve Belisle, analyste chez Investissements Standard Life.

D’une part, au Canada, les ventes au détail ont reculé plus que prévu en avril, affichant un repli de 2 % par rapport à la baisse de 0,4 % anticipée par les observateurs du milieu, a-t-il expliqué. Une baisse importante du pétrole a également nui à l’indice phare de Bay Street.

Aux États-Unis, les ventes de maisons neuves aux États-Unis ont subi un important repli de 33 % pour le mois de mai.

De plus, la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui devait prendre une connotation positive puisqu’on s’attendait à ce que l’organisation maintienne son indication que les taux resteraient bas pour une période prolongée.

Mais dans son communiqué, la Fed a indiqué que la situation de l’Europe et de son endettement « allait affecter la croissance aux États-Unis », indique M. Belisle.

« Ce passage a eu un impact sur les investisseurs en donnant une connotation négative à la décision d’aujourd’hui », a ajouté l’analyste.

Le S&P/TSX à Toronto a gagné un maigre 5,57 points, à 11 803,51 points. Le dollar canadien a également connu par contre une mauvaise journée, en lâchant 0,90 cent, à 96,26 cents US.

À New York, le Dow Jones a avancé de 4,92 points, à 10 298,44 points.

Le Nasdaq à forte concentration technologique a reculé pour sa part de 7,57 points, à 2 254,23 points, et le S&P 500 a perdu 3,27 points, à 1 092,04 points.

Le baril de pétrole a baissé de 1,76 dollar, à 76,09 dollars US, et l’once d’or a chuté de 4,10 dollars, à 1 236,40 dollars US.

PLUS : Trois titres à surveiller : Astral Media, Biovail et Uni-Sélect

Les Bourses européennes et japonaises ont connu une deuxième journée en territoire négatif aujourd’hui après avoir connu un cycle haussier d’une dizaine de jours.

C’est que la baisse enregistrée hier sur les places nord-américaines a inquiété. De plus, l’annonce de la réévaluation du yuan a finalement perdu de son charme, particulièrement en Allemagne, deuxième pays exportateur du monde après la Chine.

Le FTSE de Londres a reculé de 1,30%, le CAC de Paris a perdu 1,71 % et le DAX de Francfort s’est déprécié de 1,03 %.

La chute a encore été plus brutale au Japon. Le Nikkei a perdu 1,87 %.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

L'avantage d'investir à la maison est sous-estimé

Édition du 20 Juillet 2019 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. L'industrie financière vante sans cesse les mérites de la diversification internationale pour ...

Bourse: semaine festive pour les Fêtes nationales

Mis à jour le 06/07/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. On saura bientôt à quel point le regain boursier dépend d'une baisse des taux par la Fed.

À la une

Première: McConnell lance un accélérateur de finance de solutions

Il y a 4 minutes | Diane Bérard

BLOGUE. Le fédéral a créé un fonds de 755M$ en finance sociale. Cet accélérateur aidera les organisations à y accéder.

Vacances de la construction: 447 millions $ versés par la CCQ

Il y a 19 minutes | La Presse Canadienne

Il s'agit d'une hausse de plus de 6 pour cent de la valeur totale des versements en un an.

Libra: le G7 Finances prévient des risques pour le système monétaire international

Il y a 5 minutes | AFP

«Tous les membres du G7 ont manifesté leurs fortes inquiétudes sur ce projet Libra.»