Les détaillants obtiennent leur revanche en Bourse, mais il est trop tôt pour crier victoire


Édition du 30 Juin 2018

Les détaillants obtiennent leur revanche en Bourse, mais il est trop tôt pour crier victoire


Édition du 30 Juin 2018

Par Dominique Beauchamp

[Photo : 123RF]

La confiance des consommateurs américains est la plus élevée en 17 ans, le chômage est le plus faible en 18 ans et les salaires augmentent un peu. De quoi nourrir le rebond de 30 % des détaillants du S&P 500 depuis le début de l'année. Même les grands magasins traditionnels en profitent. Macy's a rebondi de 57 % et Kohl's, de 41 %, à ce jour, en 2018. Ce nouvel élan est-il durable ? Lindsey Bell, stratège chez CFRA Research, en doute. D'abord, Amazon et Netflix représentent 80 % du rebond du sous-indice des détaillants. Ensuite, Macy's et Kohl's ont surtout bénéficié du rachat de leurs actions par des vendeurs à découvert qui avaient misé sur leur déclin. Enfin, les attentes modestes pour les ventes et les bénéfices du premier trimestre étaient faciles à surpasser. D'ici à ce qu'on connaisse les résultats du deuxième trimestre à la mi-août, le secteur devrait garder la tête haute si l'on se fie au regain de l'humeur dépensière des consommateurs, prévoit la stratège. Pour connaître un deuxième souffle, ces titres ont toutefois besoin que l'économie américaine reste aussi solide que le prédit le président de la Réserve fédérale Jerome Powell et que les salaires croissent un peu plus vite. Ces deux coups de pouce sont nécessaires parce que les détaillants ne sont plus des aubaines. Globalement, le secteur se négocie à 33,7 fois le bénéfice prévu dans 12 mois, par rapport à la moyenne de 24,9 fois depuis 5 ans.

Ces cinq détaillants améliorent leurs résultats et ne sont pas dans la mire des vendeurs à découvert

Société, symbole / Croiss. BPA 2018* / Multiple cours-bén. 2018
Dollar General, DG / + 33,8 % / 16,2 fois
Home Depot, HD / + 27,8 % / 21,0 fois
O'Reilly Automotive, ORLY / + 30,7 % / 18,3 fois
The Gap, GAP / + 22,2 % / 12,9 fois
Tiffany & Co., TIF / + 15,2 % / 28,7 fois

* Bénéfice par action prévu dans 12 mois
Sources : CFRA, S&P Capital IQ, Bloomberg

À la une

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.

Twitter: un rendement assuré de 43%?

EXPERT INVITÉ. Le titre de Twitter se négocie à 37,80$US, 43% sous le prix offert par Elon Musk. Pourquoi?