Le pire de la correction est-il passé?


Édition du 01 Novembre 2014

Le pire de la correction est-il passé?


Édition du 01 Novembre 2014

Par Dominique Beauchamp

Ce n'est pas parce que l'indice mondial MSCI n'a pas connu de chute de plus de 10 % depuis 623 jours qu'il faut craindre une détérioration supplémentaire à celle de 8,3 % essuyée en septembre et octobre.

L'économie américaine se porte mieux, comme en témoigne le bond annualisé de 8,2 % de l'indicateur américain avancé au troisième trimestre, signale Stéfane Marion, stratège à la Financière Banque Nationale. Il s'agit de la meilleure performance pour cet indice précurseur depuis 2004. La chute des Bourses en octobre fera glisser cet indice au cours du même mois, mais l'impact économique sera mineur, dit-il. En Europe, où l'on craint le plus la déflation, un assouplissement récent de la position allemande pourrait donner plus de temps à certains pays, dont la France, pour réduire leurs dettes. Un tel relâchement diminuerait les risques que le continent européen tombe en déflation, un scénario auquel le Fonds monétaire international accorde une probabilité de 28 %, dit M. Marion.

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.