Une année difficile pour Sprott Asset Management

Publié le 19/09/2013 à 09:21, mis à jour le 25/11/2013 à 10:22

Une année difficile pour Sprott Asset Management

Publié le 19/09/2013 à 09:21, mis à jour le 25/11/2013 à 10:22

Photo : Bloomberg

La faiblesse des cours des métaux précieux a grandement nui à Sprott Asset Management, ce gestionnaire reconnu pour son goût de l'or, de l'argent, et des stratégies alternatives.


Au 31 mars, l'actif géré à titre de FCP ne représente plus que 19,3 % de la totalité de l'actif géré par Sprott, comparativement à 25,8 % à la même période en 2012.


La part d'actif représentée par les fonds de lingots (bullion funds) a grimpé à 52,4 % (40 % en 2012). La part dévolue aux stratégies alternatives a diminué à 12 % (16,1 % en 2012).


Sprott précise que, mis à part quelques fonds communs et le Sprott Physical Platinum and Palladium Trust, tous ses produits ont affiché des baisses d'actif sous gestion.


Ce n'est pas tout au registre des mauvaises nouvelles. Réalisée en août 2012, l'acquisition de Flatiron Capital Management Partners a tourné au vinaigre.


Sprott indique que les liens avec ce gestionnaire torontois d'arbitrage d'obligations convertibles ont été rompus (« terminated ») en janvier 2013. Le 15 janvier, Flatiron a « volontairement annulé ses inscriptions à la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario » (« Flatiron voluntarily surrendered its registrations with the OSC ». Source : Report to Shareholders, March 31, 2013).


En conséquence, Sprott Asset Management et Front Street Capital 2004, gestionnaire du Front Street Strategic Yield Fund, se sont partagé la gestion de la Fiducie de rendement Sprott Flatiron. Quant à lui, le fonds Flatiron Market Neutral Fund a été liquidé.


Sprott compte mettre en marché un fonds offshore de titres de métaux précieux, en collaboration avec un producteur minier chinois, Zijin Mining Group.


La compagnie pense que les prix des métaux précieux finiront par repartir à la hausse en raison du niveau des dettes gouvernementales et de l'impression continue de monnaie par les banques centrales (source : Management's Discussion and Analysis, Three months ended March 31, 2013).


EN CHIFFRES :


Nombre total de FCP : 30.


Fonds dans le premier quartile : aucun sur trois ans ; aucun sur cinq ans.


Fonds 5 étoiles : aucun.


Actif sous gestion au Canada, au détail : 1,7 G$ (au 31 mars 2013. Ne comprend que l'actif de FCP. Source : Management's Discussion and Analysis. Three months ended March 31, 2013).


Variation de l'actif sous gestion : -28 % sur un an; s.o. sur trois ans (au 31 mars 2013. Source : Management's Discussion and Analysis. Three months ended March 31, 2013).


Pour consulter la méthodologie, cliquez ici.


 


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.