Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Avril 2014

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Avril 2014

Par Yannick Clérouin

Des produits fabriqués par les entreprises de Berkshire Hathaway. Photo: Bloomberg

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, de Warren Buffett, un peu à l'image des fonds négociés en Bourse ? - Normand B.

Tenter de reproduire le portefeuille des deux investisseurs vivants les plus brillants de la planète (Warren Buffett et son partenaire Charlie Munger) serait une tâche coûteuse et, en toute franchise, impossible pour l'investisseur individuel.

MM. Buffett et Munger ont passé les 50 dernières années à assembler une collection d'entreprises exceptionnelles dotées d'avantages concurrentiels à long terme, en réinvestissant le capital généré par les sociétés précédemment acquises dans de nouvelles transactions.

La principale raison pour laquelle vous ne pourriez pas reproduire le portefeuille de Berkshire réside dans le fait que le conglomérat compte plus d'une cinquantaine d'entreprises à capital fermé. Au cours de la dernière année, par exemple, Berkshire s'est alliée à 3G Capital pour avaler le géant alimentaire H.J. Heinz. L'entreprise a ensuite été privatisée.

Une autre raison pour laquelle il serait impossible d'imiter Berkshire est son modèle unique dans le secteur de l'assurance.

Vous pourriez certes constituer un portefeuille qui comprend les 15 principaux titres détenus par le conglomérat. En ordre d'importance, on retrouve dans le top cinq Wells Fargo, Coca-Cola, American Express, IBM et Wal-Mart.

Cela dit, ces participations ont été accumulées pendant de nombreuses années. Vous ne pourriez pas obtenir un rendement similaire à Berkshire même si vous achetiez ces titres aujourd'hui. Il faudrait évaluer les perspectives de chacun d'entre eux. Il vous serait aussi difficile de réduire ou d'augmenter les participations de façon identique à Berkshire.

Autre possibilité : vous pourriez cibler des fonds (communs ou négociés en Bourse) qui détiennent une participation dans la société de Warren Buffett.

Mais, comme le demande notre chroniqueur Bernard Mooney : «Pourquoi vouloir imiter Berkshire en constituant un fonds quand on peut acheter l'entreprise au rabais ?»

Matthew Coffina, éditeur d'une lettre financière de Morningstar, juge que le titre reste sous-évalué. Les gestionnaires du conglomérat de l'oracle d'Omaha continueront de créer de la valeur pour les actionnaires grâce à de nouveaux investissements et à des acquisitions, souligne M. Coffina. Mais le plus important, c'est qu'à elles seules, les activités actuelles de Berkshire valent 143 $ US par action de catégorie B.

19,7 - Depuis 1965, la valeur comptable de Berkshire Hathaway a progressé à un rythme annuel composé de 19,7 %, mais de 10 % depuis 10 ans. La valeur comptable est l'indicateur préféré de Warren Buffett pour évaluer la performance de Berkshire.

Nous invitons nos lecteurs à soumettre leurs questions à propos de leurs finances personnelles et de leurs placements à yannick.clerouin@tc.tc.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Immobilier: un bon 2e trimestre malgré un mois de juin moins éclatant

15/07/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En juin, les ventes de propriétés résidentielles ont reculé par rapport à la même période l'an dernier.

Stella-Jones: Brian McManus part l’esprit tranquille

15/07/2019 | Stéphane Rolland

Entrevue. Le PDG explique les raisons de son départ et ce qu’il voit pour Stella-Jones pour la suite.

Desjardins: une protection numérique permanente offerte à tous les membres

Mis à jour le 15/07/2019 | La Presse Canadienne

L’affaire se transportera également à Ottawa, lundi après-midi.