Marchés émergents: opter pour une gestion active ou passive?


Édition du 29 Novembre 2014

Selon le Fonds monétaire international (FMI), les marchés émergents représentent désormais plus de la moitié du produit intérieur brut mondial. Il n'est pas donc pas étonnant que les investisseurs s'y intéressent, d'autant plus que, selon ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

FMI: le G20 doit accélérer la mise en oeuvre du «cadre commun»

27/10/2021 | AFP

Ce cadre vise à restructurer voire annuler la dette des pays les plus pauvres qui en feraient la demande.

Le FMI voit une accalmie sur les prix de l'énergie d'ici la fin du premier trimestre 2022

12/10/2021 | AFP

Le pire scénario serait d’avoir un hiver particulièrement rigoureux avec une demande pour l’énergie qui grimpe.

À la une

Comment rendre infaillible son approvisionnement?

BALADO. PME, sortez votre boule de cristal.

Bourse: Wall Street clôt en hausse après la frayeur du variant Omicron

Mis à jour à 16:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en légère hausse.

À surveiller: Calian, Green Impact Partners et WELL Health Technologies

09:26 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Calian, Green Impact Partners et WELL Health? Voici quelques recommandations d'analystes.