Les obligations convertibles: le meilleur des deux mondes?


Édition du 07 Mars 2015

Dans un contexte où le rendement du marché obligataire canadien1 oscille autour de 1,75 %, il peut être tentant d'ajouter au portefeuille des obligations qui offrent à la fois un rendement courant d'intérêt allant de 4 à 5 %, une protection en cas de hausses ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les FNB en 2019: la meilleure année de l'histoire

03/01/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. En 2019, la majorité des classes d’actifs a généré des rendements exceptionnels.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?

À la une

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ

Faites du sport pour être performant au boulot, dit Bijan Bolouri

10:24 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Bijan souhaite que ses clients connectent avec le moment présent tout en se mettant en forme.