«La lutte au réchauffement climatique profitera au FNB Global X Uranium»- Larry Berman, cofondateur et directeur des placements d'ETF Capital Management


Édition du 20 Septembre 2014

«La lutte au réchauffement climatique profitera au FNB Global X Uranium»- Larry Berman, cofondateur et directeur des placements d'ETF Capital Management


Édition du 20 Septembre 2014

Par Stéphane Rolland

Larry Berman, cofondateur et directeur des placements d'ETF Capital Management

Quel fonds négocié en Bourse est sur votre écran radar ?

Le fonds négocié en Bourse Global X Uranium (NY, URA, 14,20 $) profitera du contexte, qui est favorable à l'uranium pour les 10 prochaines années. Près de 80 % de sa pondération se trouve dans les mines ; le reste est investi dans les infrastructures et les services. L'humanité cherche à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Les pays émergents, comme la Chine et l'Inde, veulent des options de remplacement au charbon. Pour l'instant, le nucléaire est le choix le plus logique. L'énergie éolienne est encore controversée en raison de l'impact des turbines sur le paysage. L'énergie solaire et l'hydrogène pourraient devenir des concurrents dans 10 ans, mais nous ne sommes pas rendus là.

Y a-t-il un secteur que vous évitez à ce moment ?

Oui, les pétrolières, mais à très court terme. J'attendrais un retrait de 5 % avant d'y investir. À long terme, les perspectives sont très intéressantes pour ce secteur. D'ici les trois à quatre prochaines années, les pétrolières canadiennes seront en mesure d'accroître leurs parts de marché grâce aux infrastructures. Les États-Unis veulent s'approvisionner auprès de pays plus sécuritaires. Le Japon, par exemple, n'a pas de pétrole. La demande demeurera soutenue.

Un investissement dans un fonds indiciel reproduisant le S&P 500 serait-il toujours attrayant ?

Ça dépend de l'horizon [de l'investisseur]. En ce moment, la Bourse américaine est le meilleur marché boursier. Cependant, je resterais sur les lignes de côté pour le S&P 500 pour un mois ou deux, tandis que nous nous sommes approchés du seuil des 2 000 points. Pour les prochaines années, le contexte sera très favorable. Le gouvernement devra garder les taux bas lorsqu'il constatera que l'économie ne réagit pas bien à un resserrement de la politique monétaire. La détente monétaire a contribué à soutenir la progression des actions, et elle continuera de le faire.

Y a-t-il une donnée macro-économique que vous regardez de plus près en ce moment ?

Il y a une divergence entre l'industrie manufacturière aux États-Unis et celle de ce secteur à l'international. La performance aux États-Unis est exceptionnelle. Le renforcement du dollar américain et la dépréciation de l'euro pourraient changer la donne.

Larry Berman, Directeur des placements, ETF Capital Management

Larry Berman est cofondateur et directeur des placements d'ETF Capital Management, à Toronto. Actif dans l'industrie depuis 1989, il a été stratège principal de l'analyse technique de CIBC Marchés mondiaux. Sa firme gère un actif de 275 millions de dollars.

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

16/06/2024 | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.