Gestion de fortune: Credit Suisse vire ses clients américains

Publié le 21/10/2015 à 06:43

Gestion de fortune: Credit Suisse vire ses clients américains

Publié le 21/10/2015 à 06:43

Par

Photo: Bloomberg

Credit Suisse ne veut plus à l'avenir gérer la fortune de riches clients américains, une activité qui lui a valu de grosses amendes aux États-Unis, et a décidé de transférer ce secteur à la banque américaine Wells Fargo(NY, WFC).

Selon sa nouvelle stratégie annoncée mercredi, et mise au point par son nouveau directeur général, le Franco-Ivoirien Tidjane Thiam, la banque entend se tourner désormais vers les nouvelles grosses fortunes en Asie.

Concernant les États-Unis, Credit Suisse estime ne plus pouvoir poursuivre son activité sans devoir consentir à des investissements «considérables» pour soutenir la comparaison avec la concurrence.

Credit Suisse a été condamnée en 2014 par la justice américaine à payer une amende record de 2,6 milliards de dollars US pour avoir aidé de riches clients américains à frauder le fisc.

Parmi les mesures de réorganisation annoncées mercredi figure d'ailleurs le départ de Robert Shafir, patron de la gestion de fortune de Credit Suisse aux États-Unis.

Concrètement, Credit Suisse et son homologue Wells Fargo ont conclu un accord dans la banque privée aux États-Unis. Les conseillers et les clients du numéro deux bancaire helvétique sur ce segment bénéficieront de la possibilité exclusive de passer chez Wells Fargo au début de l'an prochain.

Parallèlement, dans les activités de banque d'affaires et de gestion institutionnelle, Credit Suisse proposera des services pour le réseau de Wells Fargo. Aucun détail financier sur l'opération n'a été dévoilé.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq montent de plus de 7%

Mis à jour il y a 58 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Une lueur d'espoir sur le front du coronavirus semble animer le marché.

Titres en action: Postmedia, Fujifilm, Ocado, Rolls Royce...

Mis à jour à 13:26 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.