FNB: l'actif sous gestion atteindra 6 billions de dollars américains d'ici 2020

Publié le 23/01/2015 à 11:40

FNB: l'actif sous gestion atteindra 6 billions de dollars américains d'ici 2020

Publié le 23/01/2015 à 11:40

Le secteur des fonds négociés en Bourse (FNB) devrait atteindre un actif sous gestion de 6 billions de dollars américains, soit 6 000 milliards de dollars (G$US), d'ici les cinq prochaines années, selon un rapport de BMO Gestion mondiale d'actifs.

Si, au Canada, on compte 360 FNB, aux États-Unis il y a près de 700 FNB qui ont un actif sous gestion supérieur à 1 G$. Le marché américain, plus mature, arrive en tête de peloton quant à l'adoption de ces produits par les investisseurs, selon BMO.

« D'autres pays, où le marché des FNB s'est développé plus lentement, pourraient connaître le même succès. Au Canada, bien que la base des utilisateurs soit diversifiée, le taux d'adoption demeure inférieur à celui des États-Unis. En Europe et en Asie Pacifique, la hausse du taux d'acceptation par les particuliers et les conseillers stimulera la croissance du secteur», écrit BMO dans son rapport.

L'arrivée de nouvelles réglementations, notamment avec la suppression des commissions chez les conseillers au Royaume-Uni et en Australie, risque de favoriser l'adoption des FNB qui sont mieux adaptés aux honoraires. Au Canada, l'arrivée de MRCC 2 avec ses règles sur la divulgation des frais devrait également propulser les FNB au pays.

En 2014, les nouveaux capitaux investis dans les FNB d'actions ont atteint 185 G$ alors que ceux investis dans les FNB de revenu fixe touchaient les 54 G$. Par contre, en pourcentage de l'actif sous gestion, la croissance de l'actif sous gestion dans les FNB de revenu fixe a été supérieure à celle des FNB d'actions, selon BMO.

Au Canada, les nouveaux capitaux dans les FNB se sont chiffrés à 10,3 G$ en 2014, soit deux fois plus qu'en 2013. L'actif sous gestion s'est pour sa part élevé à 76,8 G$, en hausse de 21,7 %. Près de 5,8 G$ en nouveaux capitaux sont entrés dans les FNB d'actions alors que 4,3 G$ étaient placés dans les FNB de revenu fixe.

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.