Des FNB pour une participation aux actions canadiennes

Publié le 13/03/2015 à 15:55

Des FNB pour une participation aux actions canadiennes

Publié le 13/03/2015 à 15:55

John Gabriel - Morningstar

Une plainte souvent formulée par les investisseurs est que la multitude de FNB sur le marché rend le processus de sélection décourageant. C'est là que je réitère que la première question à se poser n'est pas « quel FNB devrais-je acheter? » mais plutôt « à quelle catégorie d'actifs aimerais-je participer? » Identifier la catégorie d'actifs permet aux investisseurs d'ignorer la vaste majorité des FNB sur le marché pour ne se concentrer que sur ceux qui pistent une catégorie d'actifs en particulier. Dans ces conditions, le processus de sélection est beaucoup moins pénible. 

Nous passerons ici en revue les divers FNB qui pistent le marché boursier canadien, ce dernier tendant à représenter la plus grande portion de la plupart des portefeuilles des investisseurs canadiens. 

Un simple filtrage des FNB de la catégorie Actions canadiennes (définie par le Comité de normalisation des fonds d'investissement du Canada) qui détiennent plus de 100 millions $ d'actifs fournit une excellente liste de candidats potentiels.

iShares S&P/TSX 60 XIU

Les institutions privilégient ce FNB en raison de sa liquidité, mais les particuliers peuvent accéder à moindres frais aux actions canadiennes. Ce fonds est de loin le plus grand et le plus transigé des FNB au Canada. Certains investisseurs institutionnels qui doivent transférer rapidement des montants importants d'actifs peuvent choisir de s'en tenir à XIU du fait de sa liquidité hors pair sur le marché secondaire. 

L'Indice S&P/TSX 60 n'offre pas de participation aux actions à petite capitalisation, mais il est fréquemment utilisé comme substitut pour l'ensemble du marché boursier canadien et a démontré une parfaite corrélation avec lui au cours des trois dernières années. Ce fonds à grande capitalisation, dont la capitalisation boursière moyenne pondérée est de plus de 36 milliards $, peut être à la traîne quand les petites capitalisations se surclassent, mais du fait qu'il représente plus de 70 % de la capitalisation boursière du marché canadien, il ne devrait jamais l'être de plus de quelques points de pourcentage par an. 

Les investisseurs peuvent envisager ce fonds comme participation à faible coût aux actions canadiennes à grande capitalisation. Il faut noter toutefois qu'il existe quelques FNB qui pistent le marché canadien à une fraction du prix.

iShares Core S&P/TSX Capped Composite XIC

L'Indice composé S&P/TSX couvre environ 95 % du marché boursier canadien, ce qui en fait un excellent substitut de l'ensemble du marché. Il convient de noter que le point de repère de XIC, l'Indice composé plafonné S&P/TSX, a affiché une corrélation presque parfaite (99 %) avec l'Indice S&P/TSX 60 au cours des cinq, 10 et 15 dernières années.

Les différences majeures à considérer sont le nombre d'avoirs et les profils de capitalisation boursière des deux indices de référence. XIC contient environ 250 avoirs et une pondération de l'ordre de 20 % aux actions à moyenne capitalisation, tandis que l'Indice S&P/TSX 60 ne détient que 60 avoirs et n'a qu'une participation de 5 % aux moyennes capitalisations. Par conséquent, XIC affiche une capitalisation boursière moyenne de moins de 21 milliards $, contre plus de 36 milliards $ pour l'Indice S&P/TSX 60. 

Ainsi, ceux qui recherchent une participation plus variée et de capitalisation inférieure aux actions canadiennes peuvent choisir XIC plutôt que des fonds au ciblage plus restreint qui pistent l'Indice S&P/TSX 60. Bien que XIC détienne des titres à plus petite capitalisation et compte près de quatre fois plus de titres que le S&P/TSX 60, les deux indices ont une pondération sectorielle très similaire. 

FINB BMO S&P/TSX composé plafonné ZCN

Le 21 septembre 2012, le fonds a changé son indice de référence au S&P/TSX composé plafonné. Depuis sa création jusqu'à cette date, il avait pisté l'indice Dow Jones Canada Titans 60.

Au printemps de 2014, ZCN et XIC ont tous deux réduit leurs frais de gestion à 0,05 % par an, faisant d'eux les produits les moins chers. Il faut savoir que le FNB canadien moyen fait payer des frais de gestion de 0,48 % et un ratio des frais de gestion de 0,54 %, alors que le fonds indiciel d'actions moyen et le fonds mutuel moyen d'actions géré activement exigent un RFG respectif de 1,62 % et de 2,47 %. Le FNB d'actions moyen de la série Conseiller, qui comprend une commission de suivi intégrée, fait payer un RFG de 1,54 %.

Horizons S&P/TSX 60 HXT

Le FNB Horizons indice S&P/TSX 60 peut être une manière efficace de participer aux actions canadiennes de base à un coût extrêmement faible. Mais il y a tout de même certains facteurs que l'investisseur devrait considérer avant d'investir dans ce fonds. Alors que les fonds négociés en bourse traditionnels comme XIU investissent directement dans les actions, HXT utilise plutôt une structure de swaps sur rendement total pour participer à l'indice.

Les placements effectués par les porteurs de parts de HXT sont détenus comme garantie liquide dans un compte de garde. Le revenu en intérêts sur ces placements est versé à la contrepartie bancaire du FNB. En échange, la contrepartie verse au FNB le rendement total de l'Indice S&P/TSX 60. Par conséquent, même si le FNB ne détient pas physiquement les titres contenus dans l'indice, il continue de maintenir une participation directe à la performance du S&P/TSX 60.

Puisque HXT piste la version à rendement total de l'indice, la valeur du FNB devrait refléter le rendement des cours réels du S&P/TSX 60 plus la valeur de toute distribution réinvestie par les actions de l'indice. La valeur de toute distribution de dividendes versée par les titres qui constituent l'indice est reflétée directement dans la valeur d'actif net du FNB, mais aucune distribution imposable n'est vraiment versée aux investisseurs. Tous les gains enregistrés par le FNB devraient être traités comme des gains en capital, qui surviendront seulement quand l'investisseur vendra ses parts de FNB pour enregistrer un profit. 

Les structures de swap sont populaires en raison de leur modicité, de leur efficience fiscale relative et de leur écart de suivi minimal. Puisqu'il n'y a pas de portefeuille de titres physiques à négocier ou à gérer, les coûts sont maintenus à un faible niveau. De plus, du fait que la contrepartie est tenue de verser les rendements de l'indice de référence, l'écart de suivi est généralement nul. Toute déviation par rapport à l'indice devrait être entièrement attribuable aux frais. 

FNB BMO d'actions canadiennes à faible volatilité ZLB

Ce fonds utilise une méthodologie basée sur les règles pour sélectionner les actions les moins sensibles au marché en fonction de leur bêta sur cinq ans. On sélectionne les 40 actions au bêta le plus faible parmi les 100 titres les plus grands et les plus liquides au Canada. Le portefeuille sous-jacent est rééquilibré en juin et reconstitué en décembre. 

Vanguard FTSE Canada VCE

Ce FNB offre une participation aux grandes capitalisations similaires à celle de l'indice S&P/TSX 60. Il détient 77 avoirs et fait payer des frais de gestion de 0,05 %. Son indice représente environ 75 % du marché boursier canadien, soit un tout petit peu plus que le S&P/TSX 60. Quoiqu'il en soit, les investisseurs devraient s'attendre à une performance quasi identique à celle des deux indices.

PowerShares FTSE RAFI Canadian Fundamental Index PXC

Cet indice axé sur les données fondamentales affiche un penchant pour la valeur au sein de l'univers des grandes capitalisations canadiennes de base et peut être considéré comme un excellent avoir dans cet espace. Les investisseurs devraient être à l'aise de payer une prime pour la stratégie fondamentale de ce fonds, qui pourrait endurer des périodes de sous-classement sévère par rapport aux indices traditionnels pondérés selon la capitalisation boursière.

Les investisseurs qui recherchent une participation passive aux grandes capitalisations canadiennes et qui sont aussi réticents à choisir le chemin des indices traditionnels pondérés selon la capitalisation boursière pourraient trouver que l'approche quantitative et basée sur les règles de ce FNB est une solution rafraîchissante. Le fonds piste l'indice FTSE RAFI Canada Index, composé d'environ 90 titres sélectionnés et classés selon un modèle exclusif qui tient compte des dividendes, des flux de trésorerie disponibles, des ventes et de la valeur comptable. Notez que le fonds affiche certains forts penchants sectoriels. En effet, il investit plus de 43 % de ses actifs dans le secteur des services financiers. 

iShares Canadian Fundamental Index CRQ

Ce fonds piste le même indice que PXC, mais fait payer des frais de gestion de 0,20 % de plus. Ainsi, les investisseurs qui sont intéressés par la stratégie d'indexation fondamentale feraient mieux d'opter pour PXC.

Vanguard FTSE Canada All Cap VCN

Tout comme son homologue VCE reproduit de près l'Indice S&P/TSX 60, VCN est pratiquement équivalent à l'Indice composé plafonné S&P/TSX.

First Asset Morningstar Canada Momentum WXM

Ce FNB piste un indice unique en utilisant des méthodologies exclusives élaborées par la division CPMS de Morningstar, qui filtre les actions canadiennes liquides affichant des indicateurs techniques positifs d'élan des prix. Le portefeuille contient 30 actions qui sont équipondérées et rééquilibrées chaque trimestre. Du fait de sa stratégie d'équipondération, le fonds montre un fort penchant pour les actions à petite capitalisation. Par exemple, la capitalisation boursière pondérée des avoirs de WXM s'élève à 7,2 milliards $, comparativement à 35,6 milliards $ pour l'Indice S&P/TSX 60 et 21 milliards $ pour l'Indice S&P/TSX composé plafonné. Compte tenu de sa taille, certains investisseurs pourraient choisir d'utiliser ce fonds comme un avoir stratégique complémentaire. 

Depuis son lancement en février 2012, le fonds a largement surclassé ses homologues pondérés selon la capitalisation boursière et gérés passivement. Sa stratégie se distingue en dépassant les simples indicateurs techniques et filtres de liquidités. La méthodologie de WXM sélectionne également les firmes qui ont un rendement sur le capital investi supérieur à la moyenne, avec un penchant pour les sociétés dont les prévisions de bénéfices sont révisées à la hausse.

First Asset Morningstar Canada Value FXM

FXM emploie aussi les méthodologies de CMPS pour filtrer les sociétés qui affichent des caractéristiques de valeur traditionnelles. Les critères d'inclusion sont des ratios cours-bénéfices, cours-trésorerie cours valeur-comptable et cours-ventes faibles. Outre ces critères, la méthodologie du fonds identifie les firmes dont les prévisions de bénéfices ont été révisées à la hausse.

Tout comme son homologue WXM, ce fonds détient aussi un portefeuille équipondéré de 30 actions. Cela signifie que lui aussi affiche un fort penchant pour les sociétés à petite capitalisation, avec une capitalisation boursière moyenne d'environ 5,2 milliards $. FXM a aussi largement surclassé ses homologues pondérés selon la capitalisation boursière et gérés passivement depuis sa création en 2012. 

Mes choix

Mes choix dans cette catégorie d'actifs sont XIC, ZCN et VCN. Tous ces FNB offrent pratiquement la même participation et exigent les mêmes frais. Rien de bien compliqué, seulement un bêta au coût le plus bas possible. Souvenez-vous qu'ils représentent les éléments constitutifs d'un portefeuille et non des choix tactiques à court terme.

J'offre ces choix dans le but de simplifier le processus pour les investisseurs, mais n'importe lequel de ces FNB peut faire l'affaire. Le fonds que vous retiendrez de cette liste ne déterminera vraisemblablement pas si vous serez en mesure d'atteindre votre objectif à long terme. Les décisions de répartition d'actifs, ainsi que les comportements des investisseurs (comme le moment d'acheter et de vendre), ont souvent un impact beaucoup plus gros sur le portefeuille.

À la une

À surveiller: Metro, Cargojet et Canopy Growth

Il y a 35 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Metro, Cargojet et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 45 minutes | Refinitiv

L'OPEP+ discute pour diminuer sa production, Teck Resources et son projet Zafranal, Ouragan Ian et Google.

Études: les partisans du PCQ mangent de la viande

Les caquistes privilégient la voiture alors que les solidaires sont nombreux à être écoanxieux, révèle une étude.