Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Couche-tard: hésitation à court terme, mais tendance à la hausse à long terme

Jean Gagnon|Mis à jour le 05 juillet 2024

Couche-tard: hésitation à court terme, mais tendance à la hausse à long terme

Le titre, malgré une correction ces derniers mois, continue de respecter sa tendance à plus long terme. (Photo: Dennizn / Adobe Stock)

La BOUSSOLE BOURSIÈRE est une rubrique qui traite d’un événement marquant et de son effet sur le marché boursier en s’appuyant sur l’analyse d’experts. Cette analyse pourra être autant fondamentale que technique.

boussole

(Illustration: Camille Charbonneau)

À court terme, la configuration graphique laisse voir une certaine mollesse du titre. Depuis le mois de mars, le cours de l’action évolue à l’intérieur d’un corridor de fluctuations entre 74 $ et 81 $ après avoir entamé la séance du 21 mars en créant un écart à la baisse relativement à la fermeture de la journée précédente, comme le montre le graphique des fluctuations quotidiennes années, note Monica Rizk, analyste technique senior pour les publications Phases & Cycles. 

Le titre se trouva alors à enfoncer sa ligne de tendance (ligne pointillée) installée depuis l’été dernier, ce qui constituait un signal négatif à court terme. 

Le niveau de 74 $, bien identifié par la ligne ombragée rose, joue maintenant un rôle de support important, et il serait dangereux de l’enfoncer, estime l’analyste. La sortie du corridor par le haut ou par le bas pourrait bien déterminer ce que sera la prochaine tendance du titre, croit-elle.  

Il est toutefois intéressant de noter que le titre, malgré cette correction des derniers mois, continue de respecter sa tendance à plus long terme qui se veut à la hausse comme le démontre le graphique des  fluctuations hebdomadaires du titre durant les 5 dernières années. 

Pour Chris Li, analyste chez Desjardins, l’attrait des investisseurs pour Couche-Tard tient justement dans sa capacité de croitre à long terme, mais l’environnement économique demeure un point d’interrogation, du moins pour l’instant.                        

Environnement difficile 

Les plus récents résultats trimestriels démontrent la mollesse persistante des dépenses des consommateurs. Chris Li prévoit que le titre demeurera autour des niveaux actuels le temps que l’activité des consommateurs se raffermisse de façon soutenable. Mais il réaffirme sa vue plus positive à long terme qui repose sur les initiatives prises par la firme pour favoriser sa croissance organique, ainsi que des occasions de fusions et acquisitions que lui permet une situation financière solide. 

Vishal Shreedhar, analyste chez Banque Nationale Marchés financiers, estime quant à lui que plusieurs des données les plus importantes ont montré des résultats relativement faibles au dernier trimestre. Entre autres les bénéfices par action n’ont été que du 0,48 $ comparativement à 0,71 $ qu’au même trimestre de l’année précédente. L’analyste rappelle que la direction de Couche-Tard a des objectifs à atteindre ambitieux d’ici 2028, mais ses prévisions à lui sont plus modestes. 

Changement à la direction 

Le 6 septembre prochain, l’actuel directeur des opérations Alex Miller succédera à Brian Hannasch en tant que président. Celui-ci continuera de jouer un rôle de conseiller spécial surtout sur les questions de questions de fusions et acquisitions pour les deux prochaines années. La succession se fera sans heurt croit Chris Li qui recommande l’achat du titre. 

Vishal Shreedhar quant à lui maintient sa cote de « Performance égale au secteur ». Les deux analystes ont des cours cible relativement semblables, soit 85 $ pour Li et 84 $ pour Shreedhar.