WSP se positionne mieux au Royaume-Uni avec Mouchel

Publié le 12/10/2016 à 11:48

WSP se positionne mieux au Royaume-Uni avec Mouchel

Publié le 12/10/2016 à 11:48

Par Dominique Beauchamp

La valeur stratégique de Mouchel Consulting en Grande-Bretagne pour WSP Global (Tor., WSP, 41,41$) plaît à deux analystes, mais ne justifie pas un cours cible supérieur.

L’achat de 120 millions de dollars est à la fois offensif et défensif pour la société de génie-conseil de Montréal.

L’acquisition survient alors que les craintes entourant le coût économique du « Brexit » a fait tomber la livre sterling à un plancher de trois décennies.

WSP paie un multiple de 7,6 fois le bénéfice d’exploitation de la firme britannique tandis que ses propres actions s’échangent à un multiple de 9,1 fois.

«Exploiter la faiblesse de la devise tombe sous le sens», indique Maxim Sytchev, de la Financière Banque Nationale.

Surtout, avec Mouchel Consulting WSP équilibre mieux ses sources de revenus britanniques qui seront dorénavant partagés également entre les clients privés et publics.

Auparavant, le secteur privé procurait à WSP les deux-tiers de ses revenus britanniques, qui ensemble contribueront 17 % du bénéfice d’exploitation de WSP.

Or, en cas de récession, le nouveau gouvernement de Theresa May risque fort de maintenir sinon d’accroître ses investissements dans les infrastructures de transport, la spécialité qui procure à Mouchel 70% de ses revenus, précise M Sytchev.

Déjà, le gouvernement prévoit faire passer ses dépenses en infrastructures de 3 à 5 milliards de dollars canadiens d’ici 2019. Des sommes additionnelles de 8 G$ seront aussi allouées à l’entretien d’infrastructures.

L’automatisation, telle que la surveillance routière par caméras, est un important volet des visées britanniques et un créneau pour lequel Mouchel offre une solution intégrée de transport intelligent.

«Les marges d’exploitation de Mouchel sont inférieures à celle de WSP, mais des synergies prévues de 5 millions de dollars devraient les soulever à 10,5%», note M. Sytchev, pour qui l’achat solidifie ses prévisions pour 2017.

L’analyste ne touche pas à son cours cible de 45$ parce qu’il avait déjà inclus l’ajout de 2000 employés d’ici la fin de 2017 dans son modèle, comme le prévoit l’objectif de WSP de gonfler ses effectifs à 45000, d’ici 2018.

Un pari peu risqué sur l’infrastructure

Chez Canaccord Genuity, Yuri Lynk ne touche pas non plus à son cours cible de 45$. Il aime le positionnement de WSP au Royaume-Uni au moment où le pays investit dans son infrastructure publique et nucléaire.

«WSP est un titre relativement peu risqué pour profiter de la vague mondiale des investissements en infrastructures, avec en sus le potentiel d’autres acquisitions. Sa croissance interne modeste et de meilleures marges devraient nourrir une bonne croissance de ses bénéfices. Un dividende de 3,7% et un bon bilan sont deux autres facteurs qui ajoutent à son attrait au cours actuel», écrit M. Lynk.

L’action de WSP s’apprécie légèrement de 1,6% mercredi matin, mais son titre a du mal à ajouter à son rebond depuis le creux de février. Son action a perdu 10% de sa valeur depuis un an.

 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Ces trois tendances bouleverseront l'économie américaine

14/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Elles auront des impacts positifs et négatifs sur la société, les entreprises et les travailleurs américains.

Le retour des aubaines hisse le S&P/TSX à un record

BLOGUE. Il est encore trop tôt pour dire si les titres bon marché et plus cycliques prendront le relais en Bourse.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.